Bordeaux-Krasnodar : un parfum de Sotchi!

Publié le par Pokrovka

L'Institut de Journalisme Bordeaux-Aquitaine (ijba), est une des écoles de journalisme françaises prisées. L'IJBA  a engagé il y a quelques années un partenariat avec l'Université de l'Amitié des peuples à Moscou. Mais, découragé par un arsenal administratif, il s'est finalement tourné vers la province russe et le voilà jumelé avec la faculté de journalisme de Krasnodar, siège de l'Académie Universitaire, dont dépend  Sotchi.

Il s'agit pour les deux instituts de créer un module "sports" et, plus précisément, "sport international".

En décembre 2013, un groupe d'étudiants russes a passé une semaine à Bordeaux, semaine qui ne leur a laissé que peu de temps pour le tourisme...En retour, des étudiants bordelais sont partis à Krasnodar. Mais, J.O obligent, l'invitation est passée d' une semaine à trois... Six étudiants de dernière année ont pu assister aux J.O, entre autres, car n'étant pas des journalistes accrédités, ils sont partis avec une feuille de route précise: les coulisses des J.O, et la vie, la "vraie" vie, en Russie..tant ce pays qui occupe largement nos médias est rarement donné à voir dans son vécu quotidien, ses problèmes, ses joies.

Présentant cette région, le directeur de l'IJBA, François Simon, décrit Krasnodar comme une ville ouvrière, avec une grande équipe de football, "façon St-Etienne", alors que Sotchi ressemble plutôt à une ville de la Riviéra Française.

Roger Bambuck, ancien recordman du monde du 100 mètres (10'' en 1968) et du relais 4x100, qui fut ministre de la Jeunesse et des Sports de 1988 à 1991 a assisté à la présentation de leur travail, le 28 mars dernier dans les locaux de l'IJBA.

 

Six organes d'information français avaient signé des contrats avec le groupe: France Télévisions, avec sa chaîne FR3 Alpes, Radio France, avec France Bleu Gironde, le Mouv, La Croix, l'Humanité, et la Semaine du Pays Basque.

La Croix avait demandé un reportage sur la communauté arménienne de Sotchi, la plus nombreuse après les Russes.

FR3 Alpes, antenne de Grenoble, ville qui accueillit les J.O d'hiver en 1968, était demandeuse de nombre de sujets: comment prépare-t-on un champion, étude comparée en Russie et en France... coopération économique entre la Russie et la France.. Ainsi, nous avons appris que le chantier des J.O avait bénéficié des savoir-faire et de l'expérience d'une PME de Chamonix, «La Compagnie des Alpes », qui a tracé les routes vers Sotchi et a créé les pistes de ski sur les sites olympiques. Le jeune PDG a expliqué qu'il avait des contrats avec la Russie jusqu'en 2035 pour créer dans le Caucase des sites de ski alpin et l'accès à ces sites.

C'est une entreprise française qui a équipé la station de cabines téléphériques..Des contrats courent sur les décennies à venir, la Russie souhaitant développer les stations de ski dans le Caucase et la pratique du ski alpin.

Mode de vie des Arméniens de Sotchi, " raviolis"  comparés aux ravioles des Alpes... Datcha de Staline, école de cosaques, bref beaucoup de découvertes pour nos futurs journalistes!

Beaucoup de rencontres avec des champions russes et français, en marge des J.O..

Tout est accessible dans le détail sur le site de l'IJBA: www.ijba.u-bordeaux3.fr

Des projets nombreux de coopération entre les deux instituts sont en préparation. Le prochain sera la couverture du Tour de France 2015, la plus grande compétition cycliste du monde, où nos étudiants russes et français se donneront le vertige sur les routes et cols de France !

 

Publié dans coopérations

Commenter cet article