Ici Moscou, entre printemps et été

Publié le par Jaakline

Me voilà donc depuis 4 jours dans la ville aux mille et un clochers.
Beaucoup de touristes, russes et étrangers: la Place Rouge et le Parc Alexandrovskii sont noirs de monde.
Les cafés et restaurants ont sorti leurs terrrasses.
Promenade samedi au monastère Andronikov où se trouvent des icônes d'Andréï Roubliov,"des copies"- nous dit la gardienne du musée,"les originaux sont dans des coffres"..

Là, changement d'ambiance: quelques touristes russes, des fidèles orthodoxes dans une des églises aux murs couverts d'icônes, mais ouverte aux culte. Peu de monde, des connaisseurs, et des croyants orthodoxes: Pâques est la grande fête religieuse. Partout dans la ville, dans son centre du moinsd,  les volées decloches nous accompagnent régulièrement. Pas de doute, la Sainte Russie est de retour ! Piace, non piace !

Havre de tranquillité et vaste parc envahi par les chats se chauffant aux premiers soleils, le printemps s'y annonce, rapide, violent. En huit jours, les bouleaux transparents se couvrent d'un mince feuillage vert-tendre. Encore huit jours, et ils seront entièrement habités par un feuillage fourni.

Demain, je pars à Yaroslavl, ville inscrite au patrimoine de l'UNESCO. je vais y retrouver mes amis . 

Publié dans la vie comme elle va

Commenter cet article