"Elle", film de clôture du festival de cinéma russe à Bordeaux

Publié le par pokrova

"Elle", film de clôture du festival de cinéma russe à Bordeaux

Foin de paillettes et de Grande Russie ! Ici, les héros sont les travailleurs émigrés sans papiers, et les bidonvilles des banlieues de Moscou.
Elle est une jeune tadjike, 17.18 ans. pas un mot de russe. Elle débarque pour suivre son amoureux...regards donc sur la Russie actuelle, la rencontre de ces deux mondes: le russe de la main d'oeuvre qui galère, un peu raciste, un peu compatissante, et les maçons ferrailleurs tadjiks qui envoient leur solde au pays.

Pas de drame, pas de misérabilisme. les images se suffisent.
Un film brut mais pas brutal.

En consultant la fiche, j'apprends qu'il a été présenté au XIXième "Stalker", festival des films consacrés aux " Droits de l'Homme " en décembre 2013 à Moscou...
J'apprends qu'il existe un autre festival, à Vyborg, "Une fenêtre sur l'Europe". Ce film a reçu le premier prix en 2013, lors du XXIième festival, dans la catégorie "film d'acteurs".
Larissa Sadilova est actrice et metteur en scène, elle même mariée à un Tadjik, et son récit, dit-elle, s'appuie sur des faits réels. Aucun mal à la croire, tant nous connaissons ici ces images, entre Calais et camps de Roms.

Beau festival.

Karen Shakhnazarov, qui nous fit l'honneur d'être présent à l'ouverture est le directeur général de Mosfilm.

Publié dans vaste Russie

Commenter cet article