La "surenchère nucléaire"..et Tchernobyl 2

Publié le par Boyer Jaakline

Vladimir Poutine, nous dit-on, serait prêt à utiliser l'arme nucléaire. J'ai entendu en direct et en russe son propos. Voilà ce qu'il a dit, en réponse à une question de la journaliste de Rossia 1, longue interview diffusée dimanche 31, au grand journal du soir.

"Il ne viendrait à l'idée de personne de s'attaquer à la Russie...Deux secondes de pause. Nous sommes une des premières puissances nucléaires. Nous avons développé et amélioré notre arsenal et nous allons continuer. Non pour attaquer qui que ce soit, mais pour vivre en sécurité et mener nos politiques sociales et économiques."

La question de la journaliste traduit l'inquiétude des Russes du développement actuel de la guerre en Ukraine, de l'hystérie anti russe à l'Ouest, dont ils n'ignorent rien.

Par contre, le projet de créer une vaste décharge de déchets nucléaires à Tchernobyl, projet de Westinghouse, soutenu par Kiev, ce projet est tu. Rien ne filtre à l'Ouest.

Jusqu'à présent, les déchets étaient envoyés en Russie, subissaient un premier retraitement, puis étaient enfouis. Là, il n'est plus question de retraitement, ni d'enfouissement. Tout serait déposé dans des containers en surface.

De plus, Westinghouse veut absolument fournir en combustible les centrales nucléaires ukrainiennes, elles sont au nombre de 4. Or, de conception soviétique, elle ne peuvent accueillir n'importe quel produit.

La Slovaquie, sollicitée ces dernières années, a refusé.

C'est une question essentielle de sécurité pour toute l'Europe.

Publié dans guerre de l'info

Commenter cet article