Et l'Ukraine ?

Publié le par Boyer Jaakline

Si je n'ai pas donné des nouvelles du front, ce n'est pas parce que les problèmes sont réglés..Bien au contraire. D'ailleurs il s'agit plutôt DES fronts.

Vu d'ici, toujours la même info, lénifiante et menteuse: l'Ukraine va voter le 26 octobre pour élire son parlement. La démocratie est en marche, même si le Donbass, lui, qui ne reconnait pas ce pouvoir de KIev, ne participe plus aux élections et organise les siennes.

 Les vilains russes ne veulent pas leur fournir de gaz.. Rien sur les 5 milliards de dollars d'impayés ukrainiens de gaz à la Russie. C'est vrai que l'Union Européenne est très compréhensive avec les dettes.. Voir la Grèce et autres.
Sur le terrain , dans le Donbass, bien sûr, mais à Kiev aussi et dans de nombreuses villes d'Ukraine, les bataillons néonazis sont en marche, occupent la place Maïdan.

Renforcés par les décisions politiques de Porochenko, qui a fait du 14 octobre une fête nationale. L'UPA de Bandéra, constituée pour l"indépendance de l'Ukraine" ( ni Hitler, ni Staline, en théorie) pendant la deuxième guerre mondiale, a en fait été le bras armé d'Htler et est responsable de la mort de 80.000 personnes. Juifs, Ukrainiens, Russes. Où êtes vous, BHL?

Dans le Donbass, si politiquement les accords de Minsk avancent tout doucettement, une autonomie politique accordée  au Donbass pour trois ans, une zone tampon de 30 km entre le Donbass et l'Ukraine en débat, la Garde Nationale continue de pilonner des quartiers et des civils.

Pour toute l'Ukraine, salaires impayés depuis des mois, pensions retraites non plus, inflation galopante, la mobilisation des soldats qui devait s'arrêter en septembre, se poursuit, et les oligarques se mènent une lutte sans merci pour s'accaparer- ou détruire- usines, mines de charbon..

L'hiver arrive. Pas de gaz. Dans le Donbass, les mines de charbon qui n'ont pas été détruites, une très large majorité, sont remises en route par les ouvriers et ouvrières pour chauffer les habitations et lieux publics

Un mot aussi sur la "lustration". Elle va toucher tous les petits et moyens fonctionnaires. Mais les dirigeants du pays qui de près ou très près participent au pouvoir depuis 2003 s'en sont exclus. Lustration ou chasse aux sorcières. 

Ce sont sans doute ces pratiques et de décisions, qui font de l'Ukraine de Porochenko, un "partenaire privilégié" de l'Union Européenne. 

Il semble cependant qu'un nouveau front plus démocratique soit en train de se constituer sur le terrain.. La population réagit de plus en plus vivement à cette débauche.

Publié dans Politique

Commenter cet article