G 20 : que cherchent les "occidentaux" ? (2)

Publié le par Boyer Jaakline

Pour compléter l'information :

Vladimir Poutine explique hier dans une réunion de responsables nationaux qu'il n'aurait pas décidé l'embargo des produits occidentaux en réponse aux sanctions, s'il avait pensé que la Russie n'était pas capable de s'autosuffire dans certains produits importés. 
Donc, tout le monde au travail et chasse aux spéculateurs, par exemple, ceux qui spéculent sur la "gretchka", graine de sarrazin, aliment de base, symbole de la nourriture populaire russe.
Il a souligné une fois de plus que les Européens, avec ces sanctions, se sont tirés une balle dans le pied.
Revenant sur l'accueil au G 20 de ses "collègues" ( ou partenaires, c'est comme ça qu'il les nomme), il analyse que l'enjeu n'est pas de "blesser l'honneur russe" ( question qui lui est posée) mais de soumettre la Russie. Il rappelle que personne n'y est arrivé dans l'histoire et que c'est, là aussi, voué à l'échec.

Il souligne aussi que la rue australienne lui a réservé un accueil très chaleureux, poignées de mains multiples.

C'est le grand journal télévisé d'hier soir,18 novembre . Faisons la part de "propagande" du pouvoir russe pour défendre ses positions. mais il me semble intéressant de connaître l'axe d'analyse russe, aux antipodes de ce que nous balance l 'intox nationale .

G 20 : que cherchent les "occidentaux" ? (2)

Publié dans guerre de l'info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article