19 janvier : la Russie fête le baptême

Publié le par Boyer Jaakline

Exemple de "trou" creusé pour cette occasion par l'église. Il en est de plus élémentaires.
Exemple de "trou" creusé pour cette occasion par l'église. Il en est de plus élémentaires.

" La chronique rapporte qu'un matin de l'an 988, le prince néophyte
Vladimir convoqua le peuple de Kiev sur les bords du Dniepr et le fit
baptiser par des prêtres byzantins amenés de Crimée.

La Kiev de Vladimir était depuis un siècle le centre de gravité de la " Rus" et, selon le vœu de
son conquérant Oleg, « la mère des villes russes » avant d'être la capitale de l'Ukraine " .

Ou quand l'histoire rencontre l'actualité....

La date est fixée chaque année par l'Eglise .
Il s'agit de commémorer le baptême du Christ dans le Jourdain.

Aujourd'hui, dans une tradition remise au goût du jour dans la "nouvelle" Russie, avec un faste de néophytes, beaucoup de russes vont briser la glace, au sens propre du terme, et se tremper dans l'eau. Hommes femmes et même parfois enfants.

Dans quelques lieux, des prêtres orthodoxes bénissent à la sortie de ce bain.
Beaucoup ne le font pas non plus.

Une façon de terminer la période des "fêtes".
Depuis quelques jours, déjà, la presse publie nombre de conseils et, en particulier, celui de NE PAS BOIRE d'alcool, ni avant, ni après.

Le mot "baptême", en russe, krechtchénié", viendrait du grec "se plonger dans l'eau".

Pour rester dans le thème....

 Une icône de ce musée.

http://www.russikona.ru/

Dans le quartier ancien et fameux de la Taganka, à Moscou, s'est ouvert un musée de l'icône russe de la deuxième moitié du XVII siècle. Plus de 4000 objets.
Ce musée, dans un bâtiment neuf de béton et de verre, est privé, gratuit.
Il permet de se familiariser avec cet art incontournable de la culture russe.
Un atelier de pentres d'icônes est ouvert. 
J'ai pu y rencontrer un peintre au travail, où j'ai appris, entre autres, que ces peintres ne sont pas la plupart du temps des religieux, et souvent s'inscrivent dans une tradition familiale : fils d'un père ou d'une mère peintre d'icônes.

Publié dans la vie comme elle va

Commenter cet article