" Léviathan " de Zviaguintsev en Russie .

Publié le par Boyer Jaakline

" Léviathan " de Zviaguintsev en Russie .

Le film est enfin sorti le 5 février en Russie. Distribué partout, semble-t-il.
Il y a quelques temps, le ministre de la culture regrettait que le film ait commencé sa carrière à l'étranger et non chez lui, en Russie. Dont acte.

Léviathan est un grand film. Ni documentaire sur la Russie actuelle, ce que pense une partie des élites au pouvoir. Ni parabole.

Un grand film qui rappelle que les russes savent aussi faire du cinéma. Lenteur, espace, profondeur. Pertinence. Oui, la corruption existe, ancienne, congénitale. Le pouvoir russe en fait un de ses chevaux de bataille et les lois anticorruption se succèdent.

Est-ce seulement de la com'?


Oui, le rôle surdimensionné d'une certaine élite corrompue de l'église, dans la Russie d'aujourd'hui, et depuis la chute de l'URSS.

Oui, la vie est dure pour les petites gens. Mais là, c'est clair que la Russie n'est pas seule concernée. Les formes de cynisme du pouvoir changent d'un pays à un autre. L'essence est la même.

Se rappeler que le fait divers qui a inspiré le film s'est déroulé aux Etats Unis.

Oui, une législation ridicule et réactionnaire récente a épuré le film des mots grossiers.

Les Russes qui ont vu le film ne s'y sont pas reconnus.
Voir le reportage de Télérama sur les lieux de tournage, que j'ai publié le 30 septembre dernier.

Et pourtant, dans cette période où la Russie est mise à l'index dans le monde "libre", une partie de la population russe ne souhaite pas que le linge sale soit lavé en public.
Mais est-ce ainsi que le problème se pose ?

La critique publique est un signe de force.

Et ce serait une grande nouvelle que ce film ait commencé sa carrière dans son pays...

Publié dans vaste Russie

Commenter cet article