Nous citoyens de Russie…

Publié le par Boyer Jaakline

Hiver russe, et élévation !

Hiver russe, et élévation !

Ecrit en russe par Oleg Odintsovsky, il a été traduit dans de nombreuses langues et diffusé dans autant de pays. Oleg Odintsovsky est journaliste à la revue "Svobodnaya pressa" ( traduction :presse libre)

Chers Européens,

Nous, citoyens de Russie, de plus de cent nationalités, de différentes confessions, races, croyances, orientations politiques, idéologiques, sexuelles et de tout le reste, nous voulons nous adresser à vous directement, sans confier ce texte aux politiciens et aux médias, car nous croyons le moment venu de parler sans intermédiaires.

Nous constatons avec une vive préoccupation que la situation en Ukraine a engendré la plus grave crise politique en Europe depuis la guerre froide.


Les dirigeants des États et des alliances militaires, pour la première fois depuis des décennies, n’excluent pas la possibilité d’une guerre sur notre continent, ce qui signifierait la mort de millions de personnes, de nos enfants, de nos parents et de nos proches. C’est une folie absolue que de voir nos peuples se laisser aller à la guerre et ne nous laisser que le rôle de figurants et d’observateurs.


Nous pensons que le moment est venu, pour les gens, de prendre leur destin en mains. Des politiciens irresponsables, des phobies de guerre froide, des blocs militaires, des armes de destruction massive, des bases militaires et des armées font surgir la menace de nouveaux conflits en Europe.


Nous sommes convaincus qu’aucun des peuples d’Europe ne veut la guerre. Il n’y a aucune raison ni de conditions à ce que des différends entre politiciens et des problèmes géopolitiques ne conduisent à de nouveaux troubles pour nos peuples. Si vos médias vous disent le contraire, s’ils essaient de vous convaincre que quelqu’un en Russie pense autrement, voulant envahir n’importe quel territoire ou asservir d’autres peuples, ce ne sont que des mensonges pour vous faire accepter des sanctions ou d’autres formes de pression sur la Russie.

Personne en Russie ne veut de conflit avec l’Europe, aucun citoyen de Russie n’est hostile aux Européens, aucune nation européenne ne devrait se sentir menacée par la Russie. Nos vœux concernant des minorités russes en Europe ne passent pas au-delà des conventions européennes et des principes fondamentaux des droits de l’homme.

Nous ne voulons que des garanties fondamentales pour notre sécurité, alors que notre nation a subi de multiples agressions venant de l’Europe au cours des deux derniers siècles. Or ce désir naturel n’a rien à voir avec une menace contre d’autres États. Nous ne voulons pour nous que des garanties de paix.

Nous demandons instamment à tous les gens lucides de l’Europe d’influencer les autorités de leurs pays, de faire cesser la diffusion de slogans militants et provocateurs, de ne pas céder aux mensonges des politiciens et des médias sur la «menace russe», d’ inviter les autorités au dialogue et à la recherche de solutions mutuellement acceptables au nom d’une Europe unie et calme.

Le temps des peuples d’Europe est arrivé.

Ensemble, nous devons créer des structures nouvelles et des mécanismes pour la paix et la sécurité, pour assurer la résolution pacifique de tous les différends et le respect des droits de l’homme et des peuples.

Donnez une chance à la paix!

Je transmets cet appel, car la situation ne peut plus rester en l'état.
Le Congrès américain vient de donner son accord à la vente d'armes encore plus sophistiquées au gouvernement ukrainien. Pour 3 milliards de dollars. Livrées avec les instructeurs, bi
en sûr.

Porochenko subit défaite sur défaite sur le terrain et peine à mobiliser sa population, quatrième ordre de mobilisation, dont les femmes. Beaucoup d'Ukrainiens fuient leur pays pour l'éviter. Les hôtels de Roumanie sont pleins, à Odessa, ville-martyr le 2 mai dernier, on brûle les ordres de mobilisation.
Des manifestations de plus en plus violentes ont lieu sur la Place Maïdan., émanant de régiments enti
ers.

Aujourd'hui, 3 février, c'est le centre de Donetsk qui est pilonné par les forces de Kiev.

Autant d'informations qui n'arrivent pas jusqu'à nous, si ce n'est par les blogs de plus en plus nombreux.

Allons nous, nous Européens, être entraînés plus avant dans une guerre épouvantable?

Plus que jamais, il est évident que les intérêts des "faucons" américains ne sont pas ceux des peuples d'Europe.

Il ne suffit pas de dire "Plus jamais ça!".

Il faut s'en donner les moyens. Aujourd'hui cela passe par la nécessité de déposer les armes en Ukraine et de cesser un soutien inconditionnel aux "faucons " de Kiev qui massacrent leurs propres peuples.

Publié dans guerre de l'info

Commenter cet article