FIFA vs FBI ?

Publié le par Boyer Jakline

Les Américains jouent au football américain.
Qui n'a rien à voir avec le football pratiqué sur toute la planète, le " soccer ".

Et voilà que le FBI vient arrêter des membres de la FIFA, dont AUCUN n'est américain, soupçonnés de corruption .
Loin de moi, qui ne suis ni une fanatique de foot, ni versée dans les affaires de la FIFA, de nier qu'il ne peut y avoir de corruption .
Mais si les commentaires sont nombreux, et TOUS dans le même sens, Platini en tête, Blatter démission, revoir les attributions des dernières coupes du monde (à la Russie en 2018...tiens, tiens...), aucun chez nous ne s'étonne de l'intervention du FBI à Zurich !

Et pourtant...Tout de même.
Voilà l'analyse russe. Un éclairage vivifiant :

La FIFA est la dernière très grande organisation planétaire qui n'est soumise à aucun état.
En particulier, elle tient à la ligne olympique : ne pas mêler sport et politique.

Joseph Blatter a un regard bienveillant à l'égard de la Russie, "grand pays de football".
Ici et là, pointe l'idée qu' accorder la Coupe du monde à la Russie est un péché, en ces temps de sanctions antirusses. Ce fut d'ailleurs déclaré ouvertement par un sénateur américain.

Les russes rappellent que 47 de leurs citoyens, arrêtés dans différents états d'Asie pour différents délits, sont dans des prisons américaines.
Dès hier, Vladimir Poutine, interrogé à ce sujet, déclarait : " les Etats Unis veulent étendre leur juridiction à toute la planète." En effet aucun citoyen américain n'est concerné. Rien ne s'est produit sur le sol américain. En outre, il souligne l'absence de présomption d'innocence.

" Cela ne remettra pas en cause la coupe du monde de 2018 en Russie ".

Il a évoqué la situation de Julien Assange, citoyen australien bloqué dans l'ambassade équatorienne à Londres et celle de Edward Snowden qui tient à garder sa citoyenneté américaine, bloqué à Moscou, où il bénéficie de la légendaire hospitalité russe !!!

Leurs méthodes sont toujours les mêmes . Ecoutes téléphoniques, taupes à l'intérieur.
Les scandales se multiplient en Europe. Le dernier en date est la collaboration des services secrets allemands avec la CIA .

Enfin, la corruption durerait depuis des décennies: pourquoi maintenant ?
L'Afrique du Sud, qui a accueilli la coupe du monde en 2010, a déjà fait savoir qu'elle n'avait rien entrepris de frauduleux pour l'obtenir.

Finalement, la réélection probable de Blatter à son poste confirmera les grands changements à l'oeuvre dans le monde : ce n'est plus l'UEFA qui fait la pluie et le beau temps dans le monde du football, pas plus que l'Europe ou/et les USA dans le nouvel ordre international qui se dessine.

La démission de Blatter, le 2 juin, ne modifie pas les grandes lignes à l'oeuvre... Avec des péripéties, certes .

Toujours à la pointe de l'info (!) le journal Le Monde, daté de ce jour, 29 mai, titre : "La FIFA au bord de l'implosion ".

29 mai 2005-29 mai 2015

J'ai fait partie des 55% de français qui ont voté CONTRE le Traité européen. Non, parce que je voulais vivre dans nos frontières. Mais "la concurrence libre et non faussée" était une promesse de catastrophe pour les peuples et les individus.
10 ans plus tard, je ne regrette pas mon vote.
Mais je constate que le Traité s'applique quand même, miracle de la démocratie que l'"Occident propose sans vergo
gne à toute la planète, tanks à l'appui...

 Le FBI à Zurich. Normal ? L'argent de la corruption aurait transité par des banques américaines.

Le FBI à Zurich. Normal ? L'argent de la corruption aurait transité par des banques américaines.

Publié dans humeur

Commenter cet article