Mistral, Rafale : la France, pays du vent !

Publié le par Boyer Jakline

"Society" premier quinzomadaire en liberté....

Nouveau venu, c'est ainsi qu'il se définit.
Libre de dire comme la plupart ?

"Comment faire plier Poutine " Numéro spécial " Festival de Cannes "? Ou comment, pendant l'inventaire, la vente continue..

"Comment faire plier Poutine " Numéro spécial " Festival de Cannes "? Ou comment, pendant l'inventaire, la vente continue..

Ces derniers jours, la diplomatie américaine se déploie en Russie.

La semaine dernière, John Kerry est  venu à Sotchi rencontrer Vladimir Poutine. Parler de Daesh, bien sûr, car comment envisager d'avancer sur de tels dossiers sans la Russie, mais aussi de l'Ukraine et l'application des accords de Minsk II .

Ce matin, 18 mai, Victoria Noland, attachée auprès du ministre américain des Affaires étrangères, est arrivée à Moscou  pour rencontrer son homologue russe . Au menu, l'Ukraine et les accords de Minsk II .

Le président français, recevant Porochenko, a déclaré : " les accords doivent être respectés ". Fermez le ban. Respectés par qui ?  Et, de fait, Donetsk est à nouveau bombardé, les habitants retournent dans les caves, Porochenko a déclaré qu'il  en " reprendrait l'aéroport ". Ce qui lui a valu une volée de bois vert à la TV allemande.

 

Par contre le très sérieux Courrier de Russie, reprenant le non moins sérieux quotidien Kommersant de vendredi 15 mai, fait état d'une possible rupture par la France du contrat Mistral avec la Russie.
Il y aurait débat sur le remboursement, la France ne prenant pas en compte les pénalités de retard.

Plus, le contrat de rupture proposé par la France stipule que les bateaux pourraient être vendus ailleurs....ce que le ministère russe de la Défense a refusé.
" Napoléon doit se retourner dans sa tombe ! Que la France ne puisse pas vendre deux navires...! " C'est ce que déclarait un vétéran russe bardé de médailles dans un excellent reportage diffusé sur Arte le samedi 9 mai . 
Et en effet...La même France vend des Rafales à tours de bras, histoire de calmer le jeu dans des régions du monde déjà bien échauffées.  Comme quoi, la France, c'est un concept très flou...Elle n'a pas le même goût suivant d'où on la regarde.

 

Pour mes lecteurs russes apprendre l'expression populaire " mettre un vent ".

 

Le"Vladivostok" qui aurait dû être livré en novembre dernier...avec le "Sébastopol", ils sont toujours à St-Nazaire.

Le"Vladivostok" qui aurait dû être livré en novembre dernier...avec le "Sébastopol", ils sont toujours à St-Nazaire.

Publié dans humeur

Commenter cet article