Liste noire ? Listes noires...

Publié le par Boyer Jakline

Le premier ministre slovaque se prononce contre la politique de sanctions entre l'U.E et la Russie
Le premier ministre slovaque se prononce contre la politique de sanctions entre l'U.E et la Russie

http://http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/06/01/liste-noire-russe-moscou-estime-absurdes-les-critiques-de-l-ue_4644864_3214.html#xtor=RSS-3208

Depuis février ou mars 2014, 150 personnalités politiques et économiques russes sont interdites d'entrée sur le territoire européen . Ainsi que 40 " sujets de la fédération "sur les 85 existants.
En réponse/riposte le pouvoir russe a établi une liste de 89 noms, dont 4 français.
Cette liste n'avait pas été communiquée à l'U.E .
Une personnalité allemande s'est fait refouler à son arrivée à Moscou, car étant sur la liste.
L'U.E a donc demandé à Moscou officiellement la liste des brebis galeuses.
Ce qu'a fait le Ministère des Affaires étrangères . Mais la fuite dans la presse est venue d'ailleurs.
Ces explications ont été données par Serguéï Lavrov en personne hier. La "fuite" dans la presse est considérée par les russes comme un acte malveillant, la liste des personnalités russes étant, elle, restée hors du champ public.
Parmi les 150 personnalités russes, il y a les hommes et des femmes au plus haut niveau de responsabilités de l'état russe.

Force est de constater que chaque initiative russe, que l'on peut déplore, rattachement/annexion de la Crimée compris, est une réponse/riposte, à ce que la Russie considère comme une agression à son égard et une remise en cause de ses intérêts vitaux nationaux.

Après le changement de pouvoir à Kiev, coup d'état, disent les russes, et pas eux seulement désormais, il était inenvisageable de voir s'installer en Crimée la 6e flotte américaine qui patrouille déjà en Mer Noire. Fantasme ?

Ce petit jeu des sanctions/ ripostes est mortifère pour tous.
D'où viendra la rai
son ?

La Russie compte beaucoup sur les Européens et en particulier, Merkel-Hollande, pour faire pression sur Kiev...

Je vous recommande la lecture dans le n° de juin du Monde Diplomatique de l'analyse de J.P Chevènement, chargé en 2012 par le nouveau président français de représenter la France en Russie.

Les nouvelles d'Ukraine ne sont pas bonnes. Les bombardements de Donetsk et Lugansk ont repris de plus belle.

Le blocus par Kiev de la région la région frontalière de la Moldavie, qui commerce à 99% avec la Russie, en passant par le territoire ukrainien, semble indiquer la volonté d'ouvrir un deuxième front .

La nomination de l'ex président de la Géorgie, Saakachvili comme gouverneur de la région d'Odessa n'est pas un bon présage. On ne sait pas ici que cet homme fait l'objet de poursuites judiciaires aux USA. Il n'a pas laissé de très bons souvenirs dans son propre pays.

Publié dans Politique

Commenter cet article