ici Donetsk : " Sans frontières " du mois d'août

Publié le par Boyer Jakline

Dernier jour du mois d'août.
Juste le moment pour vous transmettre le journal de l'Université des sciences et des techniques de Donetsk.

D'autres concitoyens, tel Laurent Brayard, tentent de percer le mur de la désintox que nous subissons à peu près sur tous les sujets, de la Grèce à la Russie, en passant par l'Ukraine .
Prenons le sujet brûlant "des migrants" , comme on les appelle aujourd'hui ni im....migrants, c'est à dire arrivant pour s'installer, ni é-migrants, soit quittant leur pays.
Non, migrants, c'est à dire, en mouvement, de passage, et surtout, qu'ils ne viennent pas s'installer...La guerre dans leur pays ? Tombée du ciel islamique ? Il faudra bien que la responsabilité de ce que les russes appellent " l'occident ", c'est à dire USA+U.E ( Canada et Australie, mais ils sont plus loin )  soit clairement désignée: Afghanistan, mais surtout Yougoslavie et Irak, pour déstabiliser toutes ces régions. Et avec quel succés !

Un débat s'est d'ailleurs ébauché il y a peu aux Etats Unis sur la responsabilité  des dirigeants américains dans la naissance de l'Etat Islamique.

" Migrants " donc. 
Ceux dont on ne parle pas ici. En Russie ils sont des réfugiés : un million venus d'Ukraine.
En Hongrie aussi . La communauté hongroise qui vivait dans l'ouest de l'Ukraine s'expatrie en Hongrie, effrayée par le nouveau pouvoir fascisant de Kiev.
Ce ne sont pas les russes qui le disent mais une militante hongroise des droits de l'homme .

Enfin, nous avons jusqu'à plus soif des images épouvantables de la Syrie .
Aucune de l'Ukraine (ni des Kurdes), où Porochenko a dit tout crûment que les accords de Minsk 2 lui avaient permis de réorganiser et réapprovisionner son armée, passée à l'offensive à l'Est.

Publié dans Ukraine

Commenter cet article