Derniers jours à Moscou : la course !

Publié le par Boyer Jakline

Le 7 octobre: la Musica de Marguerite Duras Théâtre de l'Estrade
Le 7 octobre: la Musica de Marguerite Duras Théâtre de l'Estrade

La course : passer un peu de temps avec les amis, échanger, encore et encore.
Pas le temps de faire de longs papiers sur le blog.

Je reviendrai sur toutes ces discussions, impressions, à mon retour à Bordeaux . Il fait beau, l'automne doré s'annonce, avec les feuillages qui virent au roux et au jaune vif. Ville très active .


En attendant, tout de même, quelques infos .

Depardieu-Ardant sur de nombreux kiosques d'annonces de spectacles

Nos deux stars sont arrivés en Sibérie le 7 septembre pour participer au Festival " Des étoiles au Baïkal " où ils ont présenté la Musica. Dans une interview à la presse, Gérard Depardieu s'est dit " subjugué " par la beauté du Lac Baïkal, associant Fanny Ardant à ce sentiment .

Une seule représentation sera donnée à Moscou ( voir l'affiche) .

L'Europe et l'afflux des réfugiés sont au coeur de nombreuses discussions : fin de l'Europe ? Comment en êtes-vous arrivés là? Que font vos dirigeants? Pourquoi s'alignent ils sur des intérêts qui ne sont pas les vôtres ?

Faut dire que la TV, comme chez nous, met le paquet, alors que la Russie vient d'accueillir et d'intégrer près d'un million d'Ukrainiens .

On suit aussi ici très précisément toute déclaration d'un dirigeant politique européen qui irait dans le sens d'une réintégration de la Russie dans le jeu international occidental .Il y a peu, c'était une déclaration de Laurent Fabius qui plaidait pour une fin des sanctions " sans la Russie, difficile d'avancer sur le "dossier "(!) syrien."

En Russie, les élections des gouverneurs et députés régionaux du dimanche 13 septembre ont été " un non-événement " , selon les très officielles Izvestia .
A part quelques régions qui se sont mobilisés, l'abstention est record presque partout. ( de 15 à 25% de participation ).


La région d'Irkoutsk crée la surprise en obligeant le candidat sortant du parti du pouvoir, Edinaya Rossia, à un deuxième tour. C'est le candidat du KPRF, PC russe nouvelle version, qui réussit ce tour de force .
Partout les sortants de Edinaya Rossia retrouvent leurs sièges, mais la faiblesse de la participation affaiblit du même coup le résultat. Certains commentateurs soulignent le mauvais choix de la Douma qui a reporté ces élections de décembre au deuxième weekend de septembre . Les électeurs doivent choisir entre le bureau de vote et la datcha. Et si le temps s'y prête, le choix est vite fait... Mais surtout, l'inefficacité du vote qui offre peu de possibilité d'agir sur la politique ne motive pas à se déplacer, dans un pays où la tradition du vote est toute récente, si je peux dire cette oxymore !

Un commentateur de prédire : si la parité rouble dollar s'effectue à 150( roubles) pour 1 (dollar), alors là, les électeurs vont se bousculer!.
Les élections à la Douma ont lieu pile dans un an.

Les candidats d'opposition du parti Parnasse, celui de Navalnyi, ont peu passé les barrières administratives pour enregistrer leurs candidatures. Donc, peu étaient présents. Il semble que Navalnyi lui-même ait choisi une région peu favorable et ait établi une contre performance .

Un appel à manifestation a été lancé pour dimanche 20 " pour le rotation du pouvoir ".

Finalement, le comportement des russe vis à vis du vote rappelle beaucoup celui de nos concitoyens, qui se détournent des urnes : " on vote, et rien ne change !"

Derniers jours à Moscou : la course !

Publié dans Voyages : vaste Russie

Commenter cet article