Que fait la Russie en Syrie ?

Publié le par Boyer Jakline

J'ai déjà abordé l'opinion des russes sur l'intervention de leur pays en Syrie.

C'était le compte rendu d'un sondage de Lévadatsentr, le 17 octobre dernier.

6 mois plus tard, alors que les russes sont à nouveau "les méchants" et World Cie les "gentils ", il est nécessaire de faire le point et de désintoxiquer, un peu, l'air ambiant, ici en France, rangée, désormais dans la World Cie. ( la palme de l'intox à France inter, vendredi 19, où Patrick Cohen se délecte avec un grand-spécialiste-de-la-Russie qui aime les russes, dixit, mais leur voudrait un autre président, comme la World Cie, donc).

Vous avez pu écouter ici ce qu'en dit le Premier Misnistre russe interrogé sur Euronews. Langue de bois, pas langue de bois, à vous de juger.

Je reviendrai sur les modifications éventuelles de l'état d'esprit de la population russe .

Bref rappel des faits
L'intervention russe, début octobre, fut comme un coup de pied dans la fourmilière des petits arrangements entre amis de la World Cie-.

Pour mémoire : " la capitale actuelle "que s'est donnée l'état islamique, Raqqa, est à 800km de la frontière de la fédération de Russie, et bien loin de Washington... La Russie considère que 2000 à 3000 membres de DAESH viennent de son sol.

A partir de cette intervention, sur la place publique sont apparues les différentes compromissions : qui sont les rebelles? Et qui les arme ?

On sait que la Russie refuse de distinguer opposition modérée au pouvoir syrien et DAESH.

Qui achète le pétrole qu'extrait l'état islamique pour financer sa guerre ? Est démontrée par les russes la compromission de la Turquie, puisque ce trafic est dirigé de la Turquie par un fils d'Erdogan. La Russie bombarde ces convois transportant le pétrole de Syrie vers la Turquie:

" 11.000 camions, un convoi de 11.000 camions " s'exclame le Pdt Russe dans une conférence de presse. " Et personne ne les a vus ?"

Depuis, Daesh subit des revers, au point de commencer à se replier en Libye et de viser les sites pétrolifères. Qui va acheter ce pétrole ? Et la World Cie, France en tête, qui a détruit l'état libyen, tente de remettre sur pied " une embryon d'état" pour lutter conter DAESH... Du moins c'est ce qu'on nous dit.

" La Russie a bombardé un hôpital. 40.000 personnes vont être privées d'accès aux soins ". cette " info " tourne en boucle 24 h, puis disparaît. Interrogé sur place le médecin de MSF déclare :" c'est probablement l'aviation russe ". Tout de même, en conscience, il ne peut assurer que ce sont les russes. Ce qui ne fut pas le cas des chaines d'info en continu...

Le lendemain, les Russes démentent toute participation à ce bombardement.

Agora Vox, site d'info de désintoxication, publie ces jours ci des photos de bombardements sur DAESH : les américains indiquent que ce sont leurs bombardements..Or, il s'agit d'avions russes, les caractères cyrilliques sur les avions ont été floutés...et nous, floués.

Parenthèses : la plupart des infos qui nous sont déversées sur la Russie sont assorties de l'adverbe " probablement". Traduire : aucune preuve. Car vous pensez bien, que si les preuves existaient, elle seraient formellement brandies à la face du monde: l'avion asya airlines dans le ciel ukrainien, probablement la Russie, l'assassinat de Boris Nemtsov, il y a un an, probablement Poutine, Litvinenko à Londres, probablement Poutine. Vous me direz qu'on ne prête qu'aux riches...Mais ce qui est sûr, c'est que le climat antirusse créé et renouvelé en permanence semble justifier toutes les turpitudes de la World Cie: interventions militaires, destructions d'états, sanctions économiques ( pratiques néo coloniales infâmes : Cuba, l'Iran, la Russie...) contre tout ce qui conteste.
Voilà où nous en sommes.

La Russie dénonce une guerre de l'info, guerre psychologique, en direction des populations de l'Europe prioritairement, puisque c'est l'Europe qui est d'abord enrôlée. Dernier fait en date : la volonté réitérée ces derniers jours du commandement de l'Otan de multiplier par 4 son budget en Europe pour " contenir la politique d'expansion de Vladimir Poutine". Sur France inter, le 7-9 que je signale en début d'article, la variante était " Poutine est un perdant DONC il est dangereux ".

Je vois peu de faits qui démentiraient cette analyse.

La Russie a connu des attentats terroristes terribles bien avant nous. Les derniers datent de la veille de l'ouverture de J.O de Sotchi. A Volgograd ex Stalingrad, terre meurtrie s'il en est.
Les Russes veulent-ils " préserver leur seule position en Méditerranée ?" . En Syrie ? C'est ce qu'on nous dit. Mais là aussi, le logiciel est périmé. Le niveau et la sophistication des armes permet de défendre ses positions de loin. Ebahissement des stratèges de la World Cie quand la Russie envoie ses missiles sur les sites syriens qu 'elle s'est fixée comme objectifs depuis la Mer Caspienne.
Le pouvoir turc s'emballe et devient extrêmement dangereux. Intervention au sol ? Avec l'Arabie Saoudite ?.. Il tue à tout berzingue les Kurdes, chez lui, en Syrie...Pour cela il Il viole en permanence l'espace aérien grec. La Grèce proteste. Mais l'Union Européenne détourne la tête. Que disent la France, l'Otan ?

En même temps que j'écris tout cela, je pense à la phrase, apprise dans l'enfance et toujours en moi. Jaurès écrit "le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée l'orage ".
Nous assistons et nous sommes entraînés dans un nouveau partage du monde. La religion sert à enrôler la chair à canon.

Cependant, l'intervention russe est justifiée, dans un de ces paradoxes que fournit l'histoire . Nous, peuples français et européens, peuples du Moyen-Orient et du Maghreb, n'avons rien à gagner à laisser les mains libres à la World Cie. Elle les a eues, les mains libres, pendant 20 ans.

Voir ce qu'elle en a fait.

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article