Une cathédrale orthodoxe russe à deux pas de la Tour Eiffel....

Publié le par Boyer Jakline

La cathédrale, quai Branly.
La cathédrale, quai Branly.

" La capitale française a accueilli ce samedi la cérémonie solennelle de l'installation du premier des cinq bulbes dorés de la cathédrale de la Sainte Trinité. Située quai Branly, la nouvelle église orthodoxe russe sera inaugurée en octobre 2016.

"Ce grand dôme sera bientôt accompagné de quatre autres, plus petits, eux aussi surmontés de croix orthodoxes, symbolisant le Christ et les quatre évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean", précise Le Point.

La cathédrale en question fait partie du complexe de bâtiments du Centre culturel et spirituel orthodoxe russe à Paris. Ce projet a été conçu en 2010 quand la Fédération de Russie a remporté l'appel d'offre de l'ensemble des bâtiments Météo France situé à l'adresse 1, quai Branly. La pose symbolique de la première pierre s'est déroulée en avril 2014.

Outre l'église, un séminaire sera également construit dans le complexe, ainsi qu'une bibliothèque, un centre de conférences et de réunions dédié aux représentants de la communauté russe et à la découverte par les Français de la culture orthodoxe."

Publié par Sputnik news en français

Mon commentaire :

Ce projet a été conçu en 2007, entre Nicolas Sarkozy et le patriarche Alexis II.

La Russie, troisième Rome, orthodoxe, religieuse, voire bigote, n'est pas la Russie que je préfère.

Le 14 mars dernier, le jour où Vladimir Poutine ordonnait le retrait de l'aviation russe de Syrie, commençait en grande pompe " le grand jeûne", rite suivi par les plus fervents des orthodoxes, mais pas du tout la majorité de la population. Disons que ce régime alimentaire, pas de viande, des légumes, des laitages, imprègne la société qui modifie du coup des habitudes alimentaires pas toujours très saines.

Pâques et la résurrection demeurent la grande fête religieuse. Cela rejoint les fêtes païennes du printemps, sortie de cet hiver interminable et exigeant. Tout renaît alors.

La culture populaire a gardé la mémoire de rites païns, superstitieux, très vivaces. Ils se croisent souvent avec le calendrier religieux. Au-delà des rites liés à la foi, ce qui est très notable dans la nouvelle Russie, c'est le rôle politique que joue le patriarche, omniprésent sur tous les grands dossiers. Rôle qu'elle avait dans l'ancien régime.
Pas de vision caricaturale cependant de la période soviétique: à côté d'un athéisme militant, il faut noter une place non négligeable de l'institution religeuse.

Evidemment, ce grand centre culturel orthodoxe russe en plein coeur de Paris a suscité des réactions négatives dans certains milieux.

Il y a quelques mois, Moscou a inauguré la plus grande mosquée d'Europe ( voir article dans ce blog).
Ici et là-bas, la même affirmation du rôle des églises en ce début du XXIe siècle...

https://fr.sputniknews.com/international/201603221023566362-moscou-terrorisme-zakharova/

En cliquant sur le lien, vous pourrez prendre connaissance de la réaction à chaud du président russe après la série d'attentats à Bruxelles ce jour, 22 mars.

La Russie condamene égalemnt, avant ces attentats, l'attitude ambigu des occidentaux vis à vis de la Turquie et des Kurdes.

Publié dans Voyages : vaste Russie

Commenter cet article