Des nouvelles de Russie, retour sur un séjour (4) : les saisons de Moscou.

Publié le par Boyer Jakline

Salle du Manège, à deux pas de la Place Rouge.

Salle du Manège, à deux pas de la Place Rouge.

Moscou change, Moscou toujours grandit.
Le maire Sobianov a à coeur de désengorger la ville : le métro s'agrandit, les estacades fleurissent ainsi que les tunnels urbains pour accéder au centre de la métropole. 

Un train aérien vient d'être inaugurer, troisième ceintutre de transport en commun, Moskovskii Tsentralnoyé Koltso (MTsK ), 31 stations, gratuit pendant un mois, le temps d'en faire la connaissance. Prix: un ticket de métro.

Je n'ai pas eu le temps de l'étrenner.C'était un évènement pour mes amis moscovites. Un nouveau point de vue sur la ville, semble-t-il.

Les parkings payants se multiplient dans l'hyper centre, ce qui change les habitudes et fait beaucoup de mécontents.
 L'hyper centre subit aussi une déferlante de décorations qui ne font pas l'unanimité.
La ceinture des boulevards, au charme suranné de la vieille Moscou, est envahie de lumières et arcs au ras du sol qui empêchent, la nuit, de les apercevoir. Des portes bleues et blanches fluo ont été dressées sur la Tverskaya...Bref, il semble qu'un mauvais génie se soit emparé du secteur environnement de la ville. " ça passera " disent certains, habitués aux extravagances. D'autres répliquent: " oui, mais ça peut être pire "....Moscou, quoi !

Une pétition, adressée au maire de Moscou circule sur le Net.

Autre nouveauté, la ville a inauguré ses " saisons " : printemps, été, automne, hiver.
Avant mon arrivée, le week end du 24-25 septembre, la salle du Manège accueillait " les jours des fromages " et 60 producteurs de fromages. Russes, bien sûr, puisque l'embargo , réponse aux sanctions occidentales, touche ce secteur. Ces nouveaux fromages ont des noms complètement exotiques. Foin de camembert ou parmesan qu'on pouvait trouver avant, même quand ils ne venaient ni de France ni d'Italie. Ici l'imagination est au pouvoir.

J'ai eu l'occasion de les " tester " chez des amis, soucieux d'avoir l'opinion d'une citoyenne du " pays du fromage ". La production est encouragée et la qualité aussi. L'occasion de redire que les fromages français manquent dans les boutiques moscovites. Mais que cet embargo n'a pénalisé qu'une part mineure de la population qui pouvait s'offrir ces " délicatesses ". D'ailleurs tout particulier se rendant en Russie est autorisé à apporter jusqu'à 5 kilos de fromages...

Puis, le week-end suivant ce furent  " les journées du poisson ": produits des fleuves et mers qui furent à l'honneur. 200 tonnes vendues, précise le site de la Mairie de Moscou.

La vie comme elle va, dans la capitale de la Fédération de Russie, toujours très active et remplie de touristes, nationaux essentiellement. Niveau du rouble oblige, moins de passagers dans les avions internationaux .Les premières neiges sont attendues bientôt. Beaucoup de promeneurs dans les parcs profitent des derniers ( relativement) beaux jours.

Je pars le 10 octobre, sous un soleil nordique puissant et des embouteillages du lundi matin, monstres.

Rendez-vous au printemps...

 

Un ami attentif me signale ce "28 minutes" que je n'avais pas vu. Andréï Makine, invité en fil rouge tout au long de l'émission.

Merci à cet ami, car ses propos renouvellent le discours ambiant...

Etant donné le caractère violent de l'"information" sur la Syrie, et l'implication de la Russie et de la France, je mets en lien deux articles de RT en français. 

Si vous cherchez une autre information, diamétralement opposée sur ce qui se passe à Alep et en Syrie, jetez un oeil sur ce site... Du grain à moudre !

Le pompon, si je puis dire, c'est la réception officielle des " casques blancs ". ""...https://francais.rt.com/international/27821-alep-tirs-mortiers-corridore-humanitaire-terroriste

https://francais.rt.com/france/27816-syrie--malgre-polemique-francois

Publié dans vaste Russie

Commenter cet article