Scandale autour d'une expo-photo...

Publié le par Boyer Jakline

Ici Moscou.

L'automne doré est sur les arbres, où toutes les couleurs se mêlent.

Après deux jours dans ce gris coutumier ici, petite pluie, par moments légères bourrasques, voilà qu'Octobre démarre en fanfare : soleil et douceur.

Je retrouve avec mes amis la vie moscovite.

Là, leur débat est enflammé à propos de la fermeture de l' exposition de photos de l'américain Jock Sturges au Centre des Frères Lumière. Exposition légale, interdite au moins de 18 ans, représentant des nus, essentiellement de jeunes femmes jeunes filles. Ces photos ont toutes été réalisées près de centres naturistes en Europe. Leur ambiance rappelle celle des photos de David Hamilton.

Or voilà qu'un article d'une blogueuse a mis le feu aux poudres " incitation à la pédophilie " écrit-elle, publiant des photos qui ne sont pas dans l'exposition. S'en sont mêlés les " officiers de la Russie " nouvellement créés pour assurer l'ordre public et pour éviter toute provocation, dit-on.

Déjà un militant style " manif pour tous " avait jeté de l'urine sur un tableau.

La directrice de la salle a préféré fermer l'exposition. " Ce sont des originaux, je dois en assurer la sécurité ". Elle pense que la réouverture sera possible.

Je mène ma petite enquête et vais sur la page Facebook de la blogueuse, Léna Miro, très populaire parmi la jeunesse, semble-t-il. Oh surprise, la mère-la-vertu expose des photos d'elle-même pas du tout vertueuses.
Mais là n'est pas le problème.

Toute censure stupide sur le mode :" je n'ai pas vu mais je condamne " rejoue un mauvais film bien connu ici que beaucoup n'ont pas envie de revoir!

Publié dans la vie comme elle va

Commenter cet article