1917-2017 : Je viens de Russie, Zakhar Prilépine.

Publié le par Boyer Jakline

Merci au Courrier de Russie.

Encore un livre que je n'ai pas lu.
Je fais ma petite liste pour mon prochain, très prochain, séjour en Russie. L'acheter en russe. Ainsi que la bio de Lénine dont j'ai déjà parlé.

" URSS omniprésente ": les Russes et autres peuples de la fédération de Russie ont en 15 ans fait le tour du mirage capitaliste et occidental. Tous ne sont pas également servis par le nouveau système. Euphémisme.

 Le pillage en règle qu'ils ont subi de la part de leurs propres oligarques, bras armé du FMI ( je vous renvoie au déjà ancien mais irremplaçable Théorie du choc de Naomy Klein, chapitre sur l'effondrement de l'URSS voir mon article sur ce blog) est complété aujourd'hui par la stratégie de l'OTAN à leurs portes, autres guerres en Ukraine, etc,etc: n'en jetez plus.
Cet "Occident", notion non géographique,  cette Europe qui a servi à la Russie pendant des siècles de point de repères ne font plus rêver.

Alors ils se retournent vers leur histoire, y cherchant l'inspiration. Ils réhabilitent 1917-1991, dont ils ont été priés d'avoir honte pendant 15 ans. Le livre d'Alekséévitch " la fin de l'homme rouge" qui lui valut le prix Nobel, n'a peut-être pas été compris correctement par les occidentaux. Ce ne serait pas la première fois. L'important, vu d'ici, ce sont des voix qui s'opposent à Poutine

. Mais ce roman-document disait bien autre chose. En particulier la sorte d'hébétude qui s'est abattue sur les Russes, déjà anéantis par la brutalité socio-économique, mais à qui l'on a dit qu'ils avaient été,dans le meilleurs des cas, des pauvres types,  des lâches et des assassins dans le pire. 

Zakhar Prilépine est parti il y a deux semaines environ, rejoindre l'armée du Donbass. Il y était allé à plusieurs reprises. Là, il y est parti " comme instructeur " dans l'armée.
Depuis, pas un mot ici, le Donbass qui subissait une blocus depuis le 20 janvier, a nationalisé toutes les entreprises, acier, métallurgie, qui appartenaient aux oligarques jouant à cache-cache avec les oligarques de Kiev, Porochenko en tête.

Depuis, les dirigeants du Donbass ont plus ou moins fait sécession. Bloquant à leur tour les accès vers Kiev. Où en sont ils ?

 

 

 

Publié dans la vie comme elle va

Commenter cet article