Donetsk un jour, Donetsk toujours ! Numéro d'avril de " Sans Frontières."

Publié le par Boyer Jakline

Le numéro de Mai du Monde Diplomatique consacre une double page au Donbass. reportages de journalistes français : " Le Donbass apprend à vivre sans l'Ukraine"
Dans ce n° de " Sans Frontières ", un article " L'Ukraine prend acte de la séparation du Donbass".
Prend acte, mais les échauffourées  se poursuivent et les tirs de mortiers, et des victimes civiles. " Conflit gelé " ? Accords de Minsk jamais appliqués et considérés comme caducs ? A quoi a servi l'agitation fébrile et mensongère des " chancelleries" occidentales, dont la française ? Angela Merkel s'est rendue en Russie il y a quelques jours pour rencontrer​ le président russe, rétablissant un dialogue au plus haut niveau. Que le nouveau président français en fasse autant ! C'est le voeu que j'émets .

Tandis que les élites européennes s'émeuvent de l'avancée " des populistes de droite " dans l'Union Européenne, jusqu'à être aux portes du pouvoir en France, elles n'ont pas manqué de soutenir, porter à bout de bras Porochenko, de mentir sur les milices militaires néo-nazis, bras armé officiel du pouvoir ukrainien. Hordes assassines et revanchardes qui le 2 mai à Odessa, la ville des escaliers mondialement connus grâce à Eisenstein, ont assassiné 70 civils dans des conditions atroces et... filmées...L'Union Européenne n'a rien vu à Kiev, comme jadis l'héroïne de Marguerite Duras n'avait rien vu à Hiroshima !

Sans parler de cette guerre sociale que l'Union Européenne a déclarée aux peuples. Des travailleurs de l'entreprise Whirpool de France sont allés en Pologne, où leur entreprise va partir." Salaire en France 1500e par mois,  déclare un ouvrier dans un reportage TV, en Pologne 400 euros, dit-il, demain ce sera en Ukraine pour 150 euros...". voilà démasquée une propagande infâme qui prétendait apporter aux Ukrainiens démocratie et abondance....

Ce journal de Donetsk est plein de bruits de guerres, passées et en cours. C'est une société  meurtrie où les idées les plus rétrogrades côtoient des analyses que je partage.
Pour nous, le 8 mai 1945 est une commémoration plus ou moins symbolique. A tort.

Pour ce coin de l'Europe, difficile d'oublier !

Bonne lecture et salut, Donetsk !

A l'occasion du 9 mai, grande fête de la Victoire sur le nazisme en Russie, les militants du groupe " Galitchina", néo-nazi, défile dans le centre de Kiev.

Le nom de ce groupe vient du nom d'une province d'Ukraine, mais surtout du nom de la division SS créée en 1943 en Ukraine pour épauler les divisions SS allemandes au moment de la contre-offensive soviétique à Stalingrad. Les groupes actuels se revendiquent de ceux là. 
Ils refusent le 9 mai et sont actifs contre ceux qui le fêtent. Ils ne représentent que 1 à 2% de la population, mais sont des groupuscules paramilitaires​ actifs...
 

Publié dans Ukraine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article