Entre peurs et défis...

Publié le par Boyer Jakline

La Russie entre peurs et défis, c'est le titre d'un ouvrage universitaire qui vient d'être publié. Signature double : Jean Radvanyi, d'Inalco et Marlène Laruelle, professeur de l'Université Georges Washington ( Washington, DC).

Cet ouvrage éclaire bien le moment où se trouve ce grand pays.

Mais n'est-ce pas le cas de bien des pays dont le nôtre ?

Voilà que, nous, électeurs français, sommes transformés une nouvelle fois en " castors ", appelés à faire barrage au FN. Belle image d'autodérision et de dérision produite par un de ces nombreux citoyens que ce choix ne satisfait, voire met en colère. 

Les injections pleuvent  pour choisir dans une proposition en trompe l'oeil entre le​ représentant d'une politique qui nourrit le vote FN et la candidate du FN. 

La tactique du " barrage " marque ses limites, visibles à de nombreux citoyens. En effet,  plus nous​ faisons barrage, plus le FN grandit. Cherchez l'erreur !

Sans parler de la personnalité de Macron, jeune homme sorti des bureaux feutrés de l'Élysée, Bercy ....ou la banque Rothschild. Sa jeunesse attire, mais si on jette un oeil sur ses soutiens, on est partagé entre éclat de rire et colère. Tout ce que le pays compte de réacs idéologues, politiques, vieux routiers de droite ou de "gauche " est derrière lui dès le 1e tour.

Nombre de commentateurs politiques soulignent que les deux finalistes représentent à peine 44% des voix exprimées, soit plus d'un français sur deux qui ne se reconnaît pas dans ce choix. Auxquels il faut ajouter 22% d'abstentionnistes.

Donc, dans une des " plus vieilles démocraties représentatives " de la planète, le nouveau, nouvelle, président, présidente aura le soutien programmatique de 16% ou 15% des citoyens.

Alors oui, la France entre peurs,  défis.....et colère !

 

Présentation d'une heure 19 mn. à l'IFRIS.

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article