Corée du Nord, Iran, Russie...les trois épouvantails du Département d'Etat américain.

Publié le par Boyer Jakline

Vous aurez noté que les USA n'ont pas de Ministère des Affaires étrangères. Ils ont un Département d'Etat. Rien de ce qui est étranger...ne leur est étranger...pour détourner une belle maxime.

Donc, le Département d'Etat vient de proposer de nouvelles sanctions contre  la Russie. Parmi les effets très négatifs, les commentateurs soulignent qu'elles interdiraient à l'Union Européenne de finir la construction du gazoduc Nord, alimentant par la Baltique les pays européens en gaz. Pour vendre leur gaz ? Oui, c'est l'objectif visé avec ces sanctions.... Le gaz de schiste, extrait malgré la forte opposition des populations concernées,  coûterait aux Européens deux fois plus cher que le gaz russe. La Pologne a  déjà donné son accord....  Des entreprises françaises et allemandes participent à la construction des pipelines nord....

Vous aurez noté également que depuis quelques années, il n'y a plus de trêve d'été...Ni au Département d'Etat, ni en Syrie, ni en Ukraine-Donbass...Ni à l'Elysée, qui mène au pas de charge la  nouvelle équipe. Elle appliquera cependant la même politique que précédemment mais puissance 2 ou 3, selon que nous serons capables de réagir ou non.

Pas de trêve, donc. Les élites américaines tiennent leur hochet - l'élection de Trump grâce à Poutine - et ne le lâchent pas. Pendant que nous regardons cela, Trump déploie une politique hyper agressive, à l'extérieur, comme à l'intérieur.

Je suis sans cesse interpellée sur la Russie. Je n'ai pas trouvé la solution pour répondre par oui ou par non. Des contrevérités sont assénées en permanence, par tous les canaux, pour tous les publics. La seule " gentillesse " qu'on croit me faire, en fin de tentative d'explications, c'est  :" oui, mais Poutine, c'est pas les Russes ".  Oui, et non, là aussi.... Et plus les sanctions pleuvent, plus la popularité du Président russe grandit.

Ont-ils raison ? Je ne sais pas. Mais que cela plaise ou non, c'est comme ça.

La Russie continue son petit bonhomme de chemin dans ce monde agité. 

Voilà qu'ils vont accueillir le Festival Mondial de la Jeunesse et des Etudiants à Sotchi, au mois d'Octobre. La Russie-URSS a accueilli deux fois, en 1957 et 1985, année du début de la péréstroïka. 150.000 jeunes gens du monde entier iront faire l'expérience de la chaleur russe et du sens de l'organisation et du grandiose.  Loin de ces clichés haineux et aigris.

En 2018, ils accueilleront le Mondial de Football, comme un pied de nez à ses comptenteurs du Vieux monde.
Je précise que ces grands raöuts dits sportifs, en fait grosses opérations financières s'honoreraient de retrouver l'esprit sportif... Les jeux olympiques d'Athènes en 2004 ne sont pas étrangers à ce qui est advenu après. Mais mes amis russes sont heureux de cette forme de reconnaissance internationale. Toujours ce sentiment d'être les mauvais élèves ou les méchants.

La Russie a interdit l'emploi des OGM et se propose d'exporter de l'agriculture " propre " dans le monde entier dans les années qui viennent.

Enfin, je vous recommande dans le dernier numéro du Monde Diplomatique le dossier consacré à la place originale de l'informatique,  indépendante des mastodontes américains, que l'URSS a su construire dès les années soixante et dont bénéficie aujourd'hui la Russie. Ils ont leur " google " YANDEX, que j'utilise aussi et leur " facebook " v kontakte...Ce qui n'empêche pas beaucoup de russes d'avoir leur page facebook....

Inquiets sur l'avenir des retraites, de la santé et de l'éducation, entre autres, ils sont  beaucoup plus préoccupés que nous le sommes par la question de la guerre ou de la paix... Mais sans doute avons nous tort...

Publié dans humeur, Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article