Taux de participation.

Publié le par Boyer Jakline

Ivan Urgant et son émission " Urgant du soir." Un délice

Elections, suite.
Moscou élisait ses députés et conseillers municipaux. 
14% de la population moscovite a pris part à ce scrutin. Soit autant, ou aussi peu, qu'aux dernières élections législatives.

Ce qui a fait dire au brillant et  drôle Ivan Ourgann ( prononciation), qui anime une émission tous les soirs de la semaine en fin de soirée, 30 minutes de commentaires de l'actualité politique, russe et pas que,  culturelle sur le mode dérision et autodérision: " ont été élus ceux qui ont la famille la plus nombreuse ".

Sur l'ensemble des territoires concernés par le renouvellement des  gouverneurs ( 16 sur les 99 régions que compte la Russie ), le taux de participation est inégal.

Les 16 élus ont été adoubés par le président russe qui les a rencontrés personnellement et leur a transmis les doléances reçues lors de son émission , " En direct ", 4 heures de questions-réponses,  ( voir mon article ici du 16 juin dernier ). Ils ont tous été élus avec des scores allant de 60 à 80%.

Le message est sans ambiguité : " il faut s'attaquer aux problèmes et les résoudre "  Com ' ?

Je relève ces informations et commentaires dans le journal Komsomolskaya Pravda du 11 septembre. Un commentaire que ne fait pas le journaliste : tous les  nouveaux élus sont des hommes...

Dans la conférence de presse tenue par le PC russe dès dimanche soir,  Guennadii Ziouganov note que les débats préélectoraux télévisés ont été refusés par le " parti du pouvoir ". Il note également que les élections devraient être organisées en décembre ( comme il y a quelques années à peine, JB ) ou en février. Début septembre est la fin de la saison d'été ( saison des datchas, en russe) où de nombreux russes font leurs dernières récoltes avant l'hiver. Noter que cette forme d'agriculture vivrière est très prisée et souvent nécessaire pour l'hiver... Ce qui explique, d'après lui, un taux d'abstention de 75%. le report des dates d'élections, le pouvoir ne veut pas en entendre parler.

Taux de participation et.... leçon de  géographie.

Les plus motivés de mes lecteurs suivront tout cela sur une carte ...

Régions de 

Belgorod : 54.7%, Bouriatie : 41.7%, Kaliningrad : 37.5%, Carélie : 29.2%, Kirov : 30.4%, Marii El :43.6%, Mordovie ( chez Depardieu!) 82.04%, Novgorod :27.7%, Perm :42.5%, Riazan :36.2%, Saratov : 54.9%, Sverdlovsk :37.01%, Sébastopol: 34.2%, Tomsk: 25.8%, Oudmourtia : 34.5%,  Yaroslavl, ma région de prédilection : 37.1%.

A noter que le président russe rencontre tous les gouverneurs, ceux et celles déjà en place et leur remet les doléances....

 

Donc, ce taux d'abstention plus ou moins élevé traduit-il une indifférence aux pratiques électorales sur le mode à quoi bon ? En quoi les Russes se rapprocheraient de nos sociétés, avec cependant une différence notoire : ces pratiques là sont nouvelles en Russie, alors qu'elles sont en déclin chez nous pour cause de désintérêt ? d'inefficacité pour changer le quotidien ? Un peu tout ça sans doute.
Pas de leçon de démocratie représentative SVP .

Publié dans société, Politique

Commenter cet article