Revue de presse...

Publié le par Boyer Jakline

Dans le climat international général extrêmement tendu et, il faut le souligner, dangereux, le président de la République française n'a rien trouvé de mieux que de soutenir le nouveau président ukrainien dans son souhait de réintégration de la Crimée à l'Ukraine. Zélenskii ne le dit pas ouvertement, mais désormais n'aborde pas la question de la guerre dans le Donbass sans y ajouter la Crimée.

Le président français, lui, ne s'est pas encombré de tergiversations. 

Ce qui lui a valu une nouvelle mise au point du ministère russe des affaires étrangères. Qui a rappelé Mayotte, annexée par la France, avec l'accord de la population... Comme en Crimée, où 95% de la population est de langue maternelle russe, et où le russe est interdit par le pouvoir ukrainien... Entre autres... 

Et un bref coup d'oeil sur une carte montre que les "continuités territoriales" ne sont pas du même ordre...

Bref, on le voit, une saine ambiance rôde autour de la Fédération de Russie, qui pourtant souligne qu'elle n'a pas de divergence idéologique avec " l'Occident". Ce qui est vrai... et bien dommage!

Se souvenir que la guerre, froide et chaude, est le mode d'existence de  l'impérialisme.

Nos monuments aux morts dans chaque moindre petit village témoignent des massacres de 14-18.
Ceux du 9 mai, en Russie, qui pèsent si peu pour les "élites" occidentales, sont un garde-fou et mobilisent quasiment toute la population.

Et si on sort le nez de l'Europe... c'est une gabegie.

Je mets en lien deux articles publiés dans la presse américaine.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article