6 août 1945 : la mort nucléaire.

Publié le par Boyer Jakline

Hiroshima,  Nagasaki,  pour l'éternité de la fragile humanité. 

Difficile en ce 6 août 2020 de ne pas évoquer,  juste en la nommant, Beyrouth.  Un témoin japonais  le dit : ça ressemble à Hiroshima...Et, nous avons tous vu ce champignon au-dessus du port de Beyrouth. 

À Hiroshima et Nagasaki ils ont osé et l'ont fait   comme  "expérience",  l'ont ils indiqué. 140.000 morts. 

Le Japon était vaincu. Comme Dresde bombardée quand le Reich était  vaincu. 

Expérimenter.  Chaque 6 août,  ce blog n'oublie pas.  Tous les éléments sont réunis pour une semblable horreur.  Mieux,  même,  avec 1- les nouvelles  technologies,  2- la volonté politique des États-unis de se retirer  de tous les accords de désarmement.  Volonté  et retrait. Aussitôt dit,  aussitôt fait. 

La petite bête qui nous perturbe semble faire oublier la fission de l'atome dans les mains des va-t-en-guerre.

Pourtant...

Comme chaque année,  je recommande à cette occasion la lecture du nobel de littérature Kenzaburo Oé. Ou la description glaçante de l'expérimentation...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article