Navalny, Biélorussie, gazoduc Nord 2 : guerres de conquête en cours.

Publié le par Boyer Jakline

Lors d’un débat télévisé, Karen Shakhnazarov, cinéaste et président de Mosfilm, très fin connaisseur de la géopolitique et de notre monde occidental, reprenait une métaphore qu’il avait déjà utilisée : " ils jouent au football américain, et nous au cricket féminin sur gazon"... "cela a tout d’une opération de services secrets, et Novitchok,  c’est une marque déposée, le signe même d’une opération. Les citoyens lambda entendent et ont des repères immédiats. Supposons qu’on dirait,  il a été empoisonné par la substance  E33... ça ne marcherait pas... "

Les médecins d’Omsk ont publié minute par minute leur intervention.  Ils ont conclu à une pancréatite et un métabolisme complètement perturbé, possible diabète. Ils ont commencé par voir les possibilités d'empoisonnement, et ont abandonné .

Ne pas oublier les luttes intestines au somment du pouvoir en Russie.

Les médecins allemands, eux, sont muets.

C'est 1- l’armée allemande qui parle, 2- le ministère de la défense, 3- Angela Merkel.

Ne pas oublier les luttes intestines au sommet du pouvoir en Allemagne...

En lien,  les articles du bloc Russie politics, toujours pertinents, pour ne pas mourir idiot...

Dernière minute :

Le vaccin,  Spoutnik 5, sera proposé aux bénévoles à de début octobre.  Plus de 5000 personnes sont inscrites à Moscou. 

Pendant qu’ici on s’interroge sur la dangerosité de ce vaccin,  en Russie,  après une des filles de Vladimir Poutine, c’est le maire de Moscou qui s'est fait vacciner, et le ministre de la Défense. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article