Changement de ton.

Publié le par Boyer Jakline

En visite à Minsk pour rencontrer le président Loukachenko,  Sergueï Lavrov dans sa conférence de presse a changé de registre, analysant les importants mouvements de protestation dans de nombreux pays européens et leur  "traitement " par les gouvernements et leurs polices.

Il était temps.  Comment se taire plus longtemps au nom de la non ingérence dans les affaires intérieures des "partenaires ",  quand ceux-ci cognent d’un côté et ne cessent de faire la leçon de l’autre ?

Publié dans Ici Moscou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article