Lénine et le monde musulman.

Publié le par Boyer Jakline

La religion musulmane est présente sur le sol de la Fédération de Russie depuis... 5 siècles. 

Les musulmans, vus d’abord et exclusivement comme  des citoyens,  soviétiques pendant 70 ans, ont participé à ce titre à la construction de ce pays, à  ces moments  dramatiques.  

Aujourd'hui,  des républiques entières sont majoritairement de confession musulmane, si la religion y est présente.  Ne pas sous estimer le courant athée dans la Russie actuelle, même si la religion orthodoxe est mise à contribution par le pouvoir actuel dans la bataille idéologique. L’église orthodoxe a ses chaînes de télévision.  Le président Poutine entretient outre des relations très étroites avec la hiérarchie,  des sites religieux et historiques  réhabilités sur les fonds privés  présidentiels. 

Le président russe  a proposé son aide à la France pour traiter du terrorisme dit islamique  et plus largement des relations avec le  monde musulman : silence radio du côté français... C'est une habitude. 

Je  partage  cet entretien  récupéré sur le site Révolution Permanente.  C'est un entretien passionnant.  Bien sûr,  il nous parle de nous aujourd'hui. 

"Reviens,  Lénine,  ils sont devenus fous".

Cette fameuse phrase écrite sur un mur de Prague en 1968 devant les tanks soviétiques  peut être utile ici aujourd'hui. 

Sans surprise on verra que pour Lénine,  le musulman est d’abord un travailleur exploité... vision qui manque  cruellement aux analyses d’aujourd'hui... ce qui n’est pas un hasard. 

On appréciera sa grande subtilité pour analyser le rôle de la religion,  musulmane en l’occurrence, dans les régions écrasées par la domination tsariste et qu’il s’agit de convaincre et gagner à la révolution prolétarienne. 

Quant à la citation de Marx "l’opium du peuple",  il est nécessaire  de lui rendre toute sa complexité,  pour ne pas lui faire perdre son sens... ce qui n’est pas un hasard non plus. 

 

La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple.

Publié dans Du grain .....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article