Donbass vs Azov.

Publié le par Boyer Jakline

Suite du thème ukrainien,  triste et sinistre. 

Dès le 23 novembre 2014, j’avais publié un article informant sur ce groupe néonazi, très actif dans la " nouvelle Ukraine démocratique".

Ce sont les agissements de ces groupes,  soutiens du pouvoir,  qui n’autorisent pas l’adhésion de très nombreux citoyens au nouveau pouvoir.  Ceux de Donetsk et Lugansk en particulier. Mais ceux d’Odessa assassinés dans la Maison des Syndicats, sous l’œil complice de la police. 2 mai 2014, les cendres encore chaudes sur la place Maïdan.

 

Aujourd'hui,  l’Ukraine est devenue un centre d’entraînement de ces groupes paramilitaires néonazis.

Lors de la tuerie perpétrée en Nouvelle Zélande contre des  musulmans dans leurs mosquées, un des assassins avait expliqué qu'il s’était préparé en Ukraine  après son recrutement. Il était Australien,  je crois. Voir le lien de mon article du 13 décembre 2019 que je reprends. 

L’Union Européenne regarde ailleurs,  préoccupée à mettre un signe égale entre ceux qui ont construit Auswitch et ceux qui l’ont libéré.  Finalement, il y a une vraie continuité, cachée... car scandaleuse. 

La Russie, elle, très préoccupée par le tour pris en l’Ukraine voisine et, n’en déplaise aux donneurs de leçons, l’Ukraine soeur, informe, dénonce... On ne pourra pas dire que l’on ne savait pas !

En lien, je partage l’article publié dernièrement par le site Histoire et Société. Il fait le point sur la situation. 

Amis lecteurs, amis abonnés, partagez !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article