Politiquement incorrect.

Publié le par Boyer Jakline

Un fake réussi...

La réponse officielle de la Russie aux "événements " du Capitole à Washington  est : nous ne commentons pas les affaires intérieures" . Il était ajouté que le système électoral américain était archaïque, ne correspondant pas aux standards modernes et autorisait de fait tout manquement.

Le KPRF en la personne de son leader s’embarrasse moins de diplomatie. " On peut comprendre les protestations des Américains " a-t-il déclaré à Ria novosti.

" il existe en Amérique une très dure fracture qui menace non seulement les citoyens américains mais le monde entier. Elle menace le système financier mondial et s’il s’effondre, personne n’en réchappera. C'est pourquoi j’ observe tout cela avec une grande anxiété et inquiétude."

"Je comprends l’indignation des électeurs,  les élections n’ont pas été honnêtes.

Trump et son équipe, ses électeurs considèrent que les démocrates ont triché pour gagner et je partage ce point de vue. Ils font la leçon pour que les lois soient appliquées  et eux ne les respectent pas. 

Il ne faut pas perdre de vue qu’une lutte féroce se joue entre deux clans, les mondialistes autour de Biden, et les partisans du capital national,  avec Trump. La fracture entre eux touche aux principes,  et la lutte va ne faire que s’aiguiser, ce qui va dégrader un monde déjà bien instable."

 

Je pense que cette analyse doit avoir certains adeptes dans notre pays,  mais leur voix est étouffée sous un sempiternel consensus binaire, véritable tue-débat...

Par exemple,  est-il possible de rappeler la compromission du clan Biden auprès des oligarques ukrainiens,  scandale étouffé pendant lacampagne électorale? Est-il possible de redire son message dans la campagne électorale : " je vais vous débarrasser de ces Castro et Poutine ", annonçant ainsi au monde entier "le retour de l’Amérique"?

Concernant Cuba et la Russie, sans attendre,  continuité de la politique américaine,  les sanctions nouvelles ont été décidées.

Est-il possible de le faire sans aussitôt condamné comme soutien à Trump ?

Il s’agit tout simplement (?) de souligner l’impasse où se trouve la démocratie américaine,  comme la plupart des démocraties occidentales.  Chez nous, la masse croissante des abstentionnistes, ce continent noir, dessine une représentativité malade.

Se souvenir également que l’etablisment démocrate, qui a tout fait en 2020 pour écarter Bernie Sanders  a une grande  responsabilité dans l’élection de Trump en 2016, car rejetée pour ses pratiques et ses compromissions par tout un électorat jeune et populaire.  Qui s’est abstenu. 

Et peut-être qu’effectivement le système électoral américain doit être rénové. Mais ça,  c'est leur problème...

Oui, politiquement incorrect.

Publié dans geopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article