Rencontre Poutine-Biden : le Monde à l’avant garde.

Publié le par Boyer Jakline

J’écris cet article ou pas ?

Le Monde daté du 12 juin publie une double page sur " la réécriture de l’histoire que fait Vladimir Poutine".

Pour illustrer une photo sur la demi page de la place Loubianka et le siège du FSB-KGB.

J’écris ou je n’écris pas ?

J’ai acheté ce numéro car j’ai vu cette page à la revue de presse du matin sur France info... France-Infox qui tourne avec mes impôts. 

Oui, la Russie vient d’inscrire dans la loi l’interdiction de mettre sur le même pied nazisme et stalinisme. 

Qu’a donc écrit le Monde pour commenter la Résolution du Parlement Européen de septembre 2019, condamnant également " les deux totalitarismes". Ce qui ouvre la passerelle vers la responsabilité première de l’URSS pour le déclenchement de la maudite guerre fatale. Passerelle qui n’a pas manqué d’être empruntée. 

Difficile pourtant de mettre sur le même pied ceux qui ont construit Auswitch et ceux qui l’ont libéré.  Mais les élites occidentales rances et leur presse y parviennent sans problème. 

Avant ce sommet Poutine-Biden, la Maison Blanche a déclaré que Biden y allait en "position de force". L’intention déclarée est toujours la même : exiger de la Russie qu’elle devienne enfin fréquentable et démocratique. À l’occidentale. C'est plutôt de la réal politik au moment où la Russie accentue les mesures pour se libérer du dollar.  Ce sera le thème de mon prochain article. 

Mais restons sur la "démocratie ".

Les arguments pour "éclairer" sur la démocratie américaine pleuvent dans les débats télévisés russes. 

Quelquefois à l’emporte pièce.  Mais beaucoup font réfléchir.  Les mythes ont la peau dure.

Par exemple,  les États-Unis comptent plus de monde dans leurs prisons que tous les autres pays de la planète réunis. 

Par exemple,  Julian Assange et Edward Snowden. Par exemple tueries de masses,  ségrégation...

Bref, balayez devant votre porte. 

Mais le lecteur du Monde sera conforté qu’il est décidément du bon côté du miroir. 

Et si vous êtes attentifs à la réécriture de l’histoire,  que pensez vous de la médaille américaine pour le 75e anniversaire de la  Victoire sur le nazisme ? Voir la photo. 

Sur les responsabilités occidentales et FRANÇAISE dans le déclenchement de cette guerre je vous recommande le petit opus de Michael Foessel. 1938, la récidive. L’antisémitisme y coule à flots, et la haine du peuple,  et l’amitié pour Hitler...

Finalement,  je l’ai écrit,  mon billet d’humeur.  Pour ces millions d’hommes,  de femmes,  d’enfants qui ont donné leur sang,  leur vie. Sans eux pour briser l’échine du monstre, il aurait pu prospérer longtemps sur tout le continent européen de l’Atlantique à l’Oural.

Qui d’autre aurait pu à ce prix si élevé en venir à bout ?

Et les élites occidentales s’en satisfaisaient tranquillement : foin de tous ces fronts populaires et républicains, enfin les peuples se tenaient sages. 

Rencontre Poutine-Biden : le Monde à l’avant garde.
Étudier la presse de 1938... et faire un pas de côté.

Étudier la presse de 1938... et faire un pas de côté.

La Biélorussie entre 1941et 1945.

Publié dans humeur, Douce France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article