Spoutnik V et politique.

Publié le par Boyer Jakline

Je traduis rapidement un article paru hier dans un grand quotidien russe : Gazeta.

Une fois de plus la République en Marche et un de ses brillants leaders,  l’impeccable Christophe Castaner, se retrouvent du mauvais côté du manche...

Franchement,  qui a à y gagner ?

Traduction :

L'ambassade de Russie en France juge scandaleuse la déclaration du chef du groupe politique de la République En Marche, Christophe Castaner au sujet de l'implication présumée de plusieurs pays, dont la Russie, dans le mouvement anti-vaccin. Cela a été rapporté sur la page officielle de la mission diplomatique sur  Facebook .

« Nous avons été surpris et indignés par la déclaration de Christophe Castaner selon laquelle « la Russie ou d'autres pays » pourraient être derrière les groupes anti-vaccins sur les réseaux sociauxNous tenons à souligner que nous sommes par  principe favorables à la couverture maximale de la population mondiale aux vaccins contre le coronavirus », indique le message.

L'ambassade de Russie a noté qu'"elle n'accepte vraiment pas la position politicienne de la France à reconnaître l'un des vaccins les plus efficaces, Spoutnik V, qui a déjà été approuvé dans 67 pays".

Plus tôt, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que la Russie était ouverte aux propositions de l' Union européenne sur les négociations pour la reconnaissance mutuelle des vaccins contre l'infection au  coronavirus et des certificats de vaccination. Lavrov a indiqué qu'il était prêt à négocier avec l'UE.

Publié dans Politique, geopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article