Douce France : Moscou-Bordeaux et retour.

Publié le par Boyer Jakline

Humeur ? Grosse colère ?

Mes amis russes, vaccinés à Spoutnik V sont interdits d’Union européenne. C’est au détour d’une conversation avec une amie, "on ne nous laisse pas entrer" me dit-elle, que je réalise...

L’inverse n’est pas vrai : vaccinés à Pfizer ou autres substances américaines,  car tout ce à quoi nous avons droit vient d’au delà des océans, vous pouvez entrer sur le territoire russe,  munis d’un test PCR,  renouvelable tous les 3j jours . Pas de quarantaine. 

 À ce jour. 

Les sanctions qui ne disent pas leur nom. Spoutnik V est utilisé dans de très nombreux pays.  L’Union européenne ne le reconnaît pas. 

Reste, pour mes amis,  la perfide Albion : ayant quitté le navire,  l’Angleterre est ouverte aux Russes,  moyennant tout de même 10 jours chez soi... si vous avez un chez soi.

À ce jour. 

Des sous citoyens,  via les pass en tout genre,  ce statut est déjà à l’œuvre : la libre circulation des hommes et des marchandises,  faut pas pousser tout de même... Pour les marchandises,  ça va,  merci  !

Donc, pas de gaz russe,  svp, du gaz de schiste américain plus cher et plus polluant, pas de vaccins Russes, ni chinois,  ni cubains, c’est bon pour l’Inde ou pour l’Afrique, telle est la ligne de l’odieuse Union européenne.  Au moins, notre honneur est sauf, nous qui l’avons refusée massivement en 2005. Cette Union est un état major de combat. Pour le reste nous allons tenter de nous en dépatouiller. 

Quant à la relation avec le boss américain, cette Europe du mépris et de l’égoïsme,  à l’intérieur de ses frontières aussi, devient de plus en plus  son arrière cour, ce qu’on disait il n’y a pas si longtemps de l’Amérique latine. Et je t’interdis là  un gazoduc, et je pose là mes bases militaires, et je te vends mes armes à  recycler,  et je t’interdis de commercer avec un méchant...etc...

Les fins de cycles sont pénibles. Comme le notait un internaute,   après avoir vu "Don’t look up", Hollywood préfère envisager la fin du monde que la fin d’un monde, capitaliste. Oui, je suis d’accord. Film efficace au demeurant.

Et, vraiment   les fins de cycles sont pénibles. 

 

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article