Douce France : surveiller, punir.

Publié le par Boyer Jakline

Enfin, un ras le bol massif semble s’exprimer.

Aux soignants mobilisés pour les moyens de l’hôpital public depuis des années,  mobilisés aussi dans la lutte contre le virus viennent s’ajouter le milieu scolaire et toutes les catégories de ses personnels. 

Au fait, où vont tous ces personnels hospitaliers qui démissionnent ?

Pour côtoyer de très près ce milieu, la colère et le découragement s’y disputent la place avec la fatigue devant le massacre scrupuleux de l’école publique.  Ici comme à l’hôpital la pandémie est un révélateur puissant. 

L’argument fallacieux et pourtant accepté par de trop nombreux citoyens c’est : mais regardez les autres pays en Europe... Fallacieux,  car dans le domaine de la santé publique il y a une uniformité des politiques : réduire les capacités de l’hôpital public. Il y a aussi des populations au profil proche : âgées. 

Revenons sur la stratégie sanitaire : vacciner,  vacciner sans s’adresser aux publics les plus fragiles. Un discours vertical. Et surveiller,  punir. Une fois de plus,  l’intendance ne suit pas. Pas suffisamment de tests,  de vaccins.  Vertical et com’.

Des informations arrivent d’autres coins du monde : Taïwan,  23 millions d’habitants,  7, SEPT, décès.

L’OMS ne cesse de répéter que vacciner à tout-va les Européens ne permettra pas de vaincre ce virus. 

Nous sommes en droit,  en devoir de nous interroger : 90% de la population "éligible" vaccinée et le virus continue sa balade.  

Je ne dis rien sur la manipulation des chiffres,  diffusés tous les jours avec une régularité de métronome. Aucune analyse fine, que vous trouverez facilement ailleurs. Au risque de vous faire traiter de complotiste,  voire de mauvais citoyen.

Reste ce scandale absolu de la poursuite des suppressions de lits à  l’hôpital. 

67 ou 68 millions d’habitants et 3900 personnes en réanimation provoquent la Bérézina ! 

La folie, c’est se comporter de la même manière et en attendre des résultats différents.  Albert Einstein. 

Récupérons le volant !

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article