Faut que ça cesse !

Publié le par Boyer Jakline

Je continue mes revues de presse.  Des voix diverses tendent toutes à revenir sur les causes de cette situation catastrophique.

On ne peut pas dédouaner la Maison Blanche,  l’OTAN,  les politiques européens tellement dépendants,  tellement alignés qu’ils sont prêts à approuver ces sanctions qui nous mettent en très grande difficulté. Déjà,  commençant à  recouvrer leurs esprits,  certains dirigeants mettent des bémols.  Oui, aux sanctions,  mais pas pour le gaz, l’Allemagne par exemple. 

De son côté la Russie s’organise face à cette situation.  Il est question de nationaliser les entreprises qui ont décidé d’arrêter ou de suspendre leurs activités en Russie. Il est plus que question,  puisque Vladimir Poutine l’a annoncé hier, dans une séance de travail en visio avec ses ministres, consacrée aux questions économiques. 

Je ne m’étendrai pas sur l’incroyable déversement d’intoxication auquel nous sommes soumis,  la fin, notre adhésion à la stratégie occidentale,  justifiant les moyens.  

Pas de main tendue, AVANT,  pas de réponse aux questions russes sur leur sécurité et la sécurité collective en Europe,  au contraire,  la réaffirmation de la stratégie " porte ouverte " de l’OTAN.  La sécurité collective en Europe,  oui. Là,  on le touche du doigt....  La Russie,  c’est notre continent.  Que cela plaise ou non à la Maison Blanche.  Et on sait que ça ne lui plait pas. 

Alors, oui, cette "opération militaire spéciale" est une mauvaise réponse. Mais écoutons André Makine, encore une voix qui plaide pour la réflexion. 

Brève conversation avec un ami russe : Lénine en 1914 rappelait que le devoir était de lutter contre son propre impérialisme et non celui du voisin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article