Revue de presse. (3).

Publié le par Boyer Jakline

Cet article,  revue de presse 3, pourrait être aussi dans la rubrique Douce France.  Car notre pays, s’il se donne un majorité de gauche à l’Assemblée nationale,  sera confronté immédiatement à l’UE. Et sans faire de la mégalomanie nationale,  il n'est pas difficile de comprendre qu’un gouvernement de gauche,  aujourd'hui en Europe dans la deuxième puissance européenne et la 6ème puissance mondiale,  c’est pas bon pour les libéraux.

Bien sûr,  je souhaite que collectivement nous nous attelions à la tâche, aussi ardue soit-elle.  Pour rester vivants.  Ne pas continuer à croupir dans le macronisme crépusculaire. Renvoyer Ursula von der Leyen et Mario Draghi dans leurs banques respectives.

Je ne doute pas que la situation ainsi créée aurait aussi une influence décisive sur la guerre ou plutôt sur la paix.

La Finlande dans l’OTAN ?

(Ne quittez pas la carte  géographique de la région...)

Pour respecter son statut de neutralité,  la Russie a envoyé à plus de 1500km ses troupes qui stationnaient à cette frontière. Il est évident que cette adhésion obligerait à un changement complet. Le gouvernement finlandais n’envisage pas de consulter sa population. 

Bref, l’escalade se poursuit.  Nous sommes là,  avec la Finlande, à  quelques dizaines de kilomètres de St-Pétersbourg. 

Je vois que "l’Élysée soutient cette demande". No comment !

Le passage à la règle majoritaire et l’abandon de l’unanimité sont lourds de menace. Pour l’engagement frontal dans la guerre aussi. Le 12 mai, Ursula von der Leyen a déclaré que la Russie était une menace la plus directe pour l’ordre mondial.  Ce qui est d’une certaine mesure vrai. L’ordre actuel de domination occidentale est remis en cause par la Russie qui ne veut pas s’y plier.

La vidéo qui suit est éclairante.  L’immense responsabilité des dirigeants européens et américain. Imaginez qu’en France pour obtenir une réélection, nous avons eu droit à la menace fasciste en long et en large.  En Ukraine où ils tuent et massacrent,  ils n’existent pas.

Les sanctions contre la Russie et le suicide des Européens. 

C’est comme ça que les journalistes et politiques russes analysent les conséquences des sanctions sur les économies,  et les peuples,  européens. 

Des commentaires ici disent la même chose.  Seuls gagnants, à court terme,  les États-Unis.  

Le Tik-tok russe publie un remake très réussi de Hamelin, le joueur de flûte... les États-Unis dans le rôle de Hamelin, menant à leur perte ceux qu’il a envoûtés...

Que les bouches s’ouvrent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article