Combien sommes-nous ?

Publié le par Boyer Jakline

Toujours attentive aux analyses complexes et du coup embrassant mieux, au mieux la réalité,  je tombe sur cet entretien. 

Il reprend bien des analyses que j’ai exposées patiemment dans ce blog.

Il y a les incontournables pour comprendre ce qui se passe. La théorie sans cesse rabâchée du "containment" de la Russie.  Le discours de Munich en 2007, où, devant un public goguenard, Vladimir Poutine expose sa vision du monde et son devenir. 

Bien sûr,  l’auteur reprend la terminologie "annexion de la Crimée". Mais sans doute faut-il en passer par là pour être entendu dans nos contrées.  Consultée par référendum la population de Crimée,  russe, a plébiscité son " rattachement à la Russie" , "retour à la maison"... comme on dit en Russie. On nous a expliqué qu’ils avaient voté " le revolver sur la tempe".

De même,  dans les buts de "l’opération militaire spéciale" n’entre pas la prise de Kiev... Celle d’Odessa semble à l’ordre du jour. Odessa au destin russe.  Voyez mes articles. L’idée étant de n’aller que dans les territoires qui attendent les Russes, non en terre hostile. Mais,  comme le précise  Serguéï Lavrov " plus il y aura de livraisons d'armes de longue portée,  plus l’Ukraine perdra de terres". Ces armes sont détruites par l’aviation russe dès que livrées. 

Etc... vous ferez la part des choses

À suivre. 

Publié dans geopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article