Douce France, assoupie ?

Publié le par Boyer Jakline

Il fait chaud,  ça brûle partout,  il n’y a plus d’eau. Il faut virer un imam. La guerre fait rage en Ukraine,. Gaza sous les bombes préventives. La guerre en Ukraine. Le Yémen n’existe pas. Mohamed Ben Salmane est un chic type.  Gérald Darmanin veille. Les enfants de Gaza et du Yémen n’ont pas mal. Les épouses d’Azov appellent à l’aide. Ah, oui, le président fait du jet-ski et 80 personnes se mobilisent pour sauver un béluga de 800 kilos. Gérald Darmanin veille.

Et moi, et moi et moi...

De Prévert à  Dutronc la même ritournelle. 

Des photos circulent de plages où les touristes s’entassent, retour du tourisme. Le commerce et le tourisme remplacent le bâtiment : là, ça va... donc tout va. 

À part les jeunes qui s’ennuient dans des cités chauffées à blanc et font des rodéos. Les climatisations ronronnent à plein... les jets privés aussi. 

La redevance télé va être supprimée.  Je vais gagner 13 euros par mois.

Que va devenir l’info ? Jusqu’où va-t-elle tomber plus bas ?

Excellente comédie, titre savoureux...

Excellente comédie, titre savoureux...

Avant dernière minute :

1- 9 août 2022, Nagasaki.  La Russie fait déposer une gerbe au Mémorial des victimes de l’horreur nucléaire. 

La gerbe sera enlevée par les autorités et dans son allocution,  le maire de Nagasaki, après le premier ministre, fustigera violemment "le chantage nucléaire" exercé par la Russie en Ukraine.

Le story telling sur la centrale de Zaporojié fonctionne à fond. Combien sommes-nous dans les pays du G7  à connaitre la véritable situation de toute la région de la Centrale ? Depuis mars dernier, toute la région est contrôlée par la Russie et la volonté de préserver la centrale nucléaire en a été la motivation première : aucune confiance dans le "régime de Kiev", expression on ne peut plus négative en russe. 

Je vais traduire l’appel du président du KPRF,  Guenadii Ziouganov. "Prévenir l’effondrement nucléaire" .

Un autre monde. Pourtant c’est notre histoire commune, une éventuelle explosion nucléaire...

2- Ah, les céréales ukrainiennes et le monstre Poutine qui veut manier l’arme de la faim !

Vous aurez aussi entendu les péripéties du premier navire, ne pouvant accoster au Liban car l’acheteur n’en voulait plus : trop tard !

Et maintenant,  voici les pays qui vont bénéficier de cette manne : Grande Bretagne,  Irlande,  Italie,  Turquie,  Chine,  Corée du Sud... Prendre leur obole au passage ?

Somalie, Yémen,  Éthiopie aucun navire en vue.

Liz Truss, ministre britannique des Affaires étrangères,  n’avait pas de mots assez durs le 26 mai dernier,  contre l’affameur. 

Liz Truss, qu’on dit favorite pour le poste de premier ministre, se rêve en nouvelle Margaret Thatcher. Autant dire rien de bon, ni pour les Britanniques,  ni pour les Ukrainiens,  ni pour la paix. On se souvient comment Margaret Thatcher a défendu becs et ongles les Malouines, à plus de 10.000 km des côtes anglaises. 

" Le Royaume Uni travaillera avec ses alliés pour obtenir autant de céréales ukrainiennes que possible sur fond de craintes de pénuries alimentaires dans certains pays les plus pauvres du monde...Nous ne laisserons tout simplement pas cela arriver" Liz Truss.

Donc, encore et toujours de la com’, du mensonge. 

C'est avec ça qu’on nous enrôle dans la guerre. 

Ces derniers jours toute la presse, du Monde au Figaro en passant par Libé, bruissait de la dénonciation d’une guerre imposée à la population russe...

Et nous ?

Où sont les appels à calmer le jeu ? Enrôlés nous sommes,  pour justifier l’envoi massif d’armes. 

Antony Blinken fait sa tournée en Afrique qui se fait tirer l’oreille pour sanctionner la Russie, après Serguéï Lavrov il y a quelques semaines.

Petit discours obligé sur les droits de l'homme. Personne n’entend plus ce discours usé jusqu'à la corde.

Sauf les populations des pays du G7 ?

Et Julian Assange ?

 

Vidéo d’il y a quelques jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article