La guerre en grand ? Vu de Moscou.

Publié le par Boyer Jakline

Il y a quelques jours,  le pape François déclarait que la troisième guerre mondiale était  commencée. 

La victoire ukrainienne sur le front rebat les cartes. La riposte russe ne s’est pas fait attendre et les protestations du président ukrainien sur le mode : c’est pas du jeu, les mêmes d’ailleurs que celles des États-Unis,  sont incroyables... mais vraies.

Armes sophistiquées américaines, instructeurs,  mercenaires,  on parle peu ukrainien ou russe : difficile de continuer à tenir la ligne : l’OTAN ne combat pas la Russie. 

Beaucoup d’habitants de Kharkov- Kharkiv ont fui en Russie.  

Pour mémoire géographique : tout cela se passe à quelques centaines de kilomètres de la capitale russe et la région de Voronej est à  portée de la main. Voronej que la nouvelle première ministre britannique pensait... en Ukraine. 

Pour mémoire tout court, tous les dirigeants politiques ukrainiens disent haut et fort aujourd'hui qu’ils n’ont jamais voulu des accords de Minsk, soit une solution négociée et pacifique. 

Je mets en lien deux articles éclairants.

Nécessaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
https://vk.com/fvrpcf<br /> https://vk.com/fvrpcf_ukraine
Répondre
B
Bonjour, <br /> Je vois que vous avez écrit mais je ne vois pas votre message.