1922-2022 : les ruses de l’histoire, suite

Publié le par Boyer Jakline

2022, Rome, le bras levé,  "du cœur vers le soleil", des militants fascistes saluent le centenaire de la naissance du fascisme avec le mot d’ordre : on continue. 

Décembre 2022, à  Moscou,  partis d’opposition,  KPRF,  Russie juste, Patriotes et Pour la vérité,  vont honorer l’anniversaire, 100 ans, de la fondation de l’URSS.  Le pouvoir en place,  Vladimir Poutine  ne veulent pas de cette commémoration. 

Ici, ce n'est pas "on continue", ce serait plutôt "on reprend la main".

C'est quand même fabuleux à observer comment nos élites européennes poussent des cris d’orfraie face à l’élection de Geogia Meloni en Italie,  après celle d’une coalition avec l’extrême droite en Suède, et celle d’une autre coalition avec l’extrême droite en Israël... Fabuleux car c’est de cette même Europe, la nouvelle, que ce vent souffle depuis des années : Pologne,  Pays Baltes,  Ukraine. Les manifestations néonazis sont encouragées,  les revanchards défilent avec leurs brassards à  croix gammée.  Les monuments aux soldats soviétiques sont pulvérisés. Comment il n’y aurait pas de porosité ?

Une mention spéciale à l’Ukraine : là,  ces commandos sont intégrés à l’armée nationale et martyrisent les populations du Donbass. Martyrisent, comme des fascistes savent le faire, la haine en bandoulière.  Et ici, on nous dit que c’est de la propagande russe. Des commandos néonazis venus du monde entier s’entraîner sur cette terre. On nous dit aujourd’hui que 4,5 millions d’Ukrainiens sont privés d’électricité. Les habitants du Donbass en sont privés, et d’eau, et de logements,  et d’écoles,  vivant dans les caves depuis 8 ans. Regardez les, ces gens du Donbass, sur les vidéos.  Et regardez ceux que l’on a le droit de voir dans nos médias....Et ces dirigeants Azov,  leurs épouses,  interviewées régulièrement sur nos chaînes ? Invités par le Congrès américain ?

Enfin, si l’histoire enseigne quelque chose,  c’est bien que le fascisme ou le nazisme n’empêche pas l’accumulation du capital... au contraire.

Mais justement,  quid de l’histoire ?

Par contre cette URSS,  puissante,  un cauchemar pour le capital.  

Les fascistes de Rome,  2022, nous indiquent que le combat n’est pas fini. La page ouverte par Octobre 17 reste ouverte. 

Pour  le reprendre, le poursuivre,  il va falloir autre chose que ce que la "gauche" française et européenne  proposent. Voir les Verts allemands au pouvoir rivaliser avec la droite conservatrice pour "couper le gaz russe", envoyer des chars à Kiev est un épisode particulièrement éducatif. Une vidéo circule en Allemagne, reprenant des extraits des déclarations de la ministre "verte" des affaires étrangères, Anna Baerbock, avec le bandeau "cette femme est dangereuse pour l’Allemagne".

Au même moment,  on apprend dans la presse allemande reproduite par des Telegram russes, que de plus en plus de citoyens sont hostiles à ce festin guerrier.

Extrait d’un article du Der Spiegel.

Comme un cri d’alarme,  voyons plutôt. 

"Sous titre:

De plus en plus d’Allemands croient le "narratif" russe sur la guerre en Ukraine. 

40% des personnes interrogées sont d’accord avec l’analyse selon laquelle l’opération militaire spéciale était la seule réponse possible pour la Russie face aux provocations de l’OTAN.  Ce chiffre est en hausse de 11% depuis le mois d’avril 

Enfin, 59% des habitants de l’ex RDA soutiennent l’action russe en Ukraine. Soit 2 citoyens sur 3..."

Voir le lien.

Ceux-là mêmes, ceux de l’ex RDA, qui demandent le rétablissement de la fourniture en gaz russe. Ceux-là à qui il a été répondu par l’attentat terroriste sur les gazoducs. Je rappelle à propos de l’attentat, qu’il a eu lieu dans des eaux complètement contrôlées par l’OTAN.  Dans les minutes qui ont suivi, un député polonais a tweeté pour remercier les États-Unis (mon article du 29 septembre).  Et puis,  maintenant,  l’épisode Liz Truss...

Comment peut-on supporter le discours ici : on ne sait pas... Et la Suède,  ça se passe dans ses eaux territoriales,  clôt dernièrement l’ enquête : on ne peut pas savoir...

Que donnerait un tel sondage chez nous ? Mais si des universitaires britanniques travaillent  ces questions,  ou la presse allemande, rien de semblable,  aucun frémissement dans ce sens chez nous. Quelques sites, journaux internet à la marge sauvent l’honneur... mais ne renversent pas la tendance.
Pas de contradiction primaire et secondaire...Ni, ni... et l’arme au pied. Voir mon article du 4 novembre. 

Combien de temps et combien d’entre nous vont continuer à se satisfaire du "récit" de Zélenski,  devenu notre alpha et oméga,  ou de Biden ?

Avec une censure implacable de tout ce qui pourrait nourrir notre réflexion, nos interrogations. 

En bref.

Odessa fut fondée en 1794 par l’impératrice Catherine II.

C'est à dire qu’il ne s’est pas agi de s’installer et coloniser. Mais créer une ville.

Longtemps sous l’empire elle était considérée comme la deuxième ville du pays après la capitale St-Petersbourg et avant Moscou. 

 Sur le socle de la statue sont évoqués d’autres architectes de la région,  dont les créateurs du port de Sébastopol. 

Sa statue trône dans une grande place de la ville.  Après consultation de la population,  elle va être démontée et mise à l’abri,  pour éviter sa destruction ? Une certaine confusion règne...

Comme, paradoxe, certains militants communistes du Donbass ont démonté la statue de Lénine pour lui éviter d’être pulvérisée. 

À Odessa,  il a été décidé de revenir sur le destin de la statue et le rôle de l’empire sur l’histoire de la ville,  quand l’état de guerre sera levé.

Mais j’ai pensé utile de vous raconter cet épisode car pour remplacer la statue de l’impératrice,  il fut proposé d’ériger une statue a un acteur de cinéma  porno... dont j’oublie le nom.

Signe d’une époque pornographique !

Sans commentaire.
Sans commentaire.

Sans commentaire.

Pornographie russophobe, suite.

En Suède depuis le début de l’année 100 radars contrôlant la vitesse sur les routes  ont été détruits et leurs caméras volées. La vidéo publiée dans un reportage indique que ces caméras sont identiques à celles des drones qu’utilise la Russie...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article