Poubelles.

Publié le par Boyer Jakline

Dans Vogue US.

Dans Vogue US.

2 déclarations coup sur coup posent question,une fois passée la stupéfaction, sur l’état moral, mental des élites occidentales. Et invitent à une réponse.

Affaissement. Effondrement.

Je n'avais pas prévu d'écrire, mais là, je ne peux me taire. Humeur.

Quasiment dans le même temps, Olessia Zelenski et le pape François  ont tenu des propos pour lesquels chacun, chacune trouvera le qualificatif qui lui semble convenir.

Honneur aux dames. 

Olessia  Zélenski qui déclare que 90% des Ukrainiens sont prêts à avoir froid 2 voire même 3 hivers, s’envole dans la foulée  pour Londres où elle va allumer le sapin de Noël au 10, Downing Street aux côtés de madame l'épouse du premier ministre. 

Déjà on n’y croit pas.

Mais voilà qu’elle fait une conférence de presse, où elle affirme entre autres horreurs que les femmes russes invitent leurs maris soldats "à  violer le maximum de femmes ukrainiennes. Nous vous attendons à la maison."

 Je dois dire que j’ai du mal à l’écrire. 

On sait,  ou pas, que je ne sais plus quel dirigeant,  ukrainien ? allemand ? polonais ? à la tribune de l’ONU dernièrement avait dénoncé la prescription de viagra faite aux soldats russes. 

On nage dans les mêmes eaux nauséabondes. Aujourd'hui,  bien orchestré,  l’Union européenne par la bouche de la vertueuse  Ursula Von Der Leyen, mariée à un collaborateur Pfizer et petite fille d'un soldat de la Wermacht, demande la création d’un tribunal pour juger la Russie.  Ce n’est pas la première fois mais devant l’accumulation de ces faits-fake nouveaux,  il faut y revenir.  Effacer Nuremberg ? 

Le pape François s’est exprimé  deux jours avant.  Le ministère russe des affaires étrangères,  avant de commenter, a vérifié si ces propos étaient bien les siens,  s’il n’y avait pas un problème de traduction.  Non, malheureusement non.

"Quand je parle de l'Ukraine, je parle d'un peuple qui subit une mort de   martyr.  Si vous avez des martyrs, c'est qu'il y a quelqu'un qui les martyrise. En règle  générale, les plus cruels sont sans doute ceux qui viennent de Russie, mais ne sont pas de tradition russe, les Tchétchènes, les Bouriates etc, etc." 

Le pape François.

Le voilà donc embauché dans la grande croisade !

Première remarque : c'est un attaque odieuse contre la religion musulmane. Le ministère russe des affaires étrangères note qu'à sa connaissance toutes les religions monothéistes se réfèrent à un seul et même Père.

Il serait amusant, si ce n'était  tragique, de faire remarquer qu'au début des années 2000, ces "pauvres" Tchétchènes étaient dépeints par les mêmes comme des victimes de la barbarie russe.

Décidément, rien de bon ne peut venir de l'Est ... à  part la lumière du levant.

Dommage que le Saint-Siège n'ait jamais désigné le peuple soviétique, multinational et multicultuel comme peuple martyr. Pire, le Vatican d'alors fut un allié sans faille d'Hitler et de Mussolini, remarque le Ministère des Affaires Etrangères

.On peut raisonnablement s'interroger sur la position actuelle du Pape : retour aux pires sources ?

L'église catholique chrétienne s'est distinguée plus avant dans des Croisades meurtrières pour ces peuples le plus souvent musulmans ou bouddhistes.

 Evidemment, il était inévitable, compte tenu de la tonalité actuelle de la Russie sur ces questions, j'y reviendrai, de ne pas évoquer les scandales liés à la pédophilie dans l'église catholique.

Voilà, chers amis lecteurs, où nous en sommes.

Tout le discours occidental tend à rendre crédible  la thèse de la Russie actuelle comme nouveau nazisme en même temps que tout est fait pour  effacer la victoire soviétique sur le nazisme et l'immense sacrifice consenti.

Fut même évoquée la formation de Jésuite du pape François. Ignace de Loyola est un adepte de la stratégie : la fin justifie les moyens.
Plus les difficultés sont grandes sur le champ de bataille,( Borell, Von Der leyen : la guerre doit se gagner sur le champ de bataille... pas de négociations avant) plus il faut noircir, salir, l'ennemi.

Le déshonneur de Pie XII et de la hiérarchie catholique.

Film de Costa-Gavras

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article