Retour sur mon séjour à Nijni-Novgorod.

Publié le par Boyer Jakline

 Maxime Gorki, chez lui, en plein centre de Niji

Maxime Gorki, chez lui, en plein centre de Niji

Quelques heures de balade sur LA grande rue piétonne de Nijni : Bolchaya Pokrovskaya.
Des boutiques chic, des ateliers de réparation, montres, chaussures, des resto, des cafés. Bref, on pourrait dire comme partout dans les grands villes désormais.
Mais cette rue, c'est aussi, un tribunal, une faculté, deux théâtres, entre autres et le service de surveillance de tout le secteur bancaire de la région, c'est indiqué, mais je n'y avais pas prêté attention, c'est dans une cathédrale....Quand j'ai vu le bataillon de super caméras, j'ai compris et on me l'a confirmé, qu'il y avait erreur. L'entrée de l'église était un peu plus loin...

J'y étais avant les élections régionales du 13 septembre . Des étudiants distribuaient du matériel électoral du parti au pouvoir, Edinaya Rossia, et de Yabloko, parti centriste. Visiblement, ils n'étaient pas des militants . Les deux autres grands partis, LDPR, extrême droite, et KPRF, pc russe nouvelle formule, étaient présents sur les murs . On se souvient que ces élections ont été marqués par un très faible taux de participation . Là aussi, les russes se rapprochent de nous : abstention électorale, désintérêt...
Au coeur des préoccupations: le développement économique de la région et l'accueil du mondial de foot en 2018 est vu par tous comme une belle opportunité . Même par mes amis. C'est en construction partout, à fond : hôtels, extensions du métro, et surtout grand stade somptueux ...sur les photos...

Mon étonnement est grand quand mon amie me signale, me montrant le site : " j'espère qu'ILS le garderont après...faire comme à Kazan, utiliser au maximum ces installations... " Moi, je n'avais pas imaginé que l'on puisse ensuite le détruire...En y repensant, je revoyais les installations mirifiques faites à Athènes pour les J.O de 2004 qui pourrissent aujourd'hui et qui doivent avoir jouer un rôle non négligeable dans l'endettement du pays....et l'enrichissement de-toujours-les- mêmes!
J'avoue ne pas être fana de ces grands raouts mondiaux comme moteur des économies locales!

Balade sur la Bolchaya Pokrovskaya, suite : les militants pro Boris Nemtsov... Une sorte de petite chapelle dressée sur un rebord en marbre, sa photo, souriant, quelques bougies éteintes, et une militante distribue des tracts. Peu s'approchent d'elle. Moi, oui. J'en récupère 3 d'un coup. Le lendemain, ils seront deux autres. Ils expliquent le meurtre, politique à leurs yeux, et souhaitent pouvoir ériger un mémorial pour lui à Nijni, dont il a été gouverneur. Pétition à l'appui.

Sur les causes de son assassinat, tant à Nijni qu'à Yaroslavl, dont il a été député, les avis sont très partagés. "C'est triste ". mais l'idée qu'il était le " chevalier blanc non corrompu "a du mal à passer . A Moscou, certains veulent qu'un plaque soit apposée sur le lieu du meurtre. Mais la demande a peu de chances d'aboutir. Enfin, son assassinat près du Kremlin s'explique aussi par le fait qu'il vivait, là, près du Kremlin.

Ambiance sur cette rue : une fin d'après midi, j'attends mes amis, buvant un thé dans le café Ermitage, écrit en cyrillique et en lettres latines, C'est la sortie du travail et la fin des cours, beaucoup de monde flâne. Soudain, une musique américaine genre Glenn Miller tonitrue . Un groupe se forme, jeunes gens, et quelques couples attaquent un rock en roll style d'après guerre.

Le lendemain, sortant d'un restaurant, repas d'au revoir avec mes amis, j'assiste à un concert improvisé: vraie sono, vraies instruments, vrais chanteurs et chanteuses qui se succèdent . Public varié et attentif, dont plusieurs jeunes couples avec bébés et poussettes...

Voilà, c'est aussi ça, la Russie de Vladimir Poutine !

Au fait, le 28 septembre Vladimir Vladimirovitch fera un discours à l'Assemblée de l'ONU à New York, et, en " marge de cette visite "comme disent les commentateurs, il rencontrera le président américain. Gageons que c'est cette marge qui sera au centre des comptes-rendus de nos médias.

Je vous tiendrai au courant de ces propos et propositions, si, d'aventure, nos "médias " ne le faisaient pas.

Bolchaya Pokroskaya : des bâtiments divers, dont une épicerie fine italienne...
Bolchaya Pokroskaya : des bâtiments divers, dont une épicerie fine italienne...
Bolchaya Pokroskaya : des bâtiments divers, dont une épicerie fine italienne...

Bolchaya Pokroskaya : des bâtiments divers, dont une épicerie fine italienne...

Publié dans Voyages : vaste Russie

Commenter cet article