Varsovie, Varsovie ! Retour sur images.

Publié le par Boyer Jakline

Ce jour, 9 juillet, s'achève à Varsovie, un sommet de l'OTAN.

Le choix de Varsovie est tout sauf anodin.

Petit rappel historique qu'aucun expert et autre spécialiste qui nous explique en ce moment là menace russe n'a produit.

À peine achevée la deuxième guerre mondiale, dans une Europe détruite, vaincus et vainqueurs, les USA créent et installent l'organisation du traité Atlantique Nord. Il s'agit déjà, encore, toujours, de contenir l'URSS , arrivée jusqu'à Berlin et ayant pris la (très) grosse part de la victoire sur le nazisme.

En 1955, quand la RFA, partie occidentale de l'Allemagne occupée essentiellement par les américains, face à la RDA, occupée par les soviétiques, intègre l'OTAN , les soviétiques créent le Pacte de Varsovie, alliance militaire, composée des nouveaux pays intégrés à la zone d'influence soviétique, dont la plupart avait été libéré du nazisme par l'URSS.

Varsovie, Varsovie..... où dirigent aujoud'hui des conservateurs de la plus belle eau, au point d'inquiéter l'Union européenne, pourtant pas exemplaire en la matière, quand aux dérives autoritaires. (Journal d'Arte le 8 juillet) Déjà le Parti Communiste vient d'y être interdit.

Le pouvoir polonais lorgne sur l'ouest de l'Ukraine, autour de Lviv.

Suite de l'histoire.

À la chute de l'URSS, le Pacte de Varsovie est dissous de fait. Disparus les soviétiques, bonjour les Russes .

Benoîtement, ils plaident pour la dissolution de l'OTAN et la fin de la politique des blocs, une politique de sécurité commune en Europe. Ne fut elle pas meurtrie par les guerres ?

Il y a un engagement auprès de Mikhail Gorbatchev de ne pas approcher les frontières russes.

Évidemment, tout cela vole en éclats .

L'OTAN se substitue aux instances internationales et commence à " réorganiser " l'Europe : bombardements du Kosovo en 1999, exit la Yougoslavie.

Puis c'est le tour du Moyen-Orient. Irak 2003. Vous connaissez la suite.

Des antimissiles nucléaires viennent d'être installés en Roumanie, il est question d'en installer en Pologne. Pour se protéger de l'Iran, dit-on.... Mais ces installations rendent inopérants les boucliers que la Russie a installés chez elle.

Des troupes au sol en plus grand nombre vont stationner aux frontières de la Russie. Ce serait drôle si ce n'était pas extrêmement dangereux de voir les dirigeants américains, à plus de 10.000km de chez eux, venir fustiger l'expansionnisme russe!

Bref, une politique très dangereuse qui défend le projet d'un monde unipolaire US et se fait aux détriments des peuples européens.

Le porte parole du Kremlin déclarait hier: ce n'est pas nous qui avançons vers l'OTAN, mais l'OTAN qui est à nos frontières.

Regardez une carte et vous constaterez qu'il ne s'agit pas de paranoïa russe.

Aucun peuple européen n'a à gagner à cette surenchère. Aucun peuple tout court.

En effet, hier, 8 juillet, la Chine et la Russie ont publié un communiqué officiel commun pour mettre en garde les USA contre l'installation programmée d'un antimissile en Corée du Sud pour " protéger" d'une éventuelle attaque Nord coréenne.

Alors là, le remarquable travail de Manon Loizeau, première mouture, prend tout son sens !

Manon Loizeau, journaliste d'investigation indépendante jusqu'en 2014.

Ce document d'une heure date de 2005.

Ralliée, convertie même à Maîdan et à Raphaël Gluksman, a-t-elle oublié ce travail ?

Merci à Canal+ décalé.

Paul Moréira a tourné un document au printemps 2016 sur le massacre d'Odessa le 2 mai 2014. Sur Canal +. Vilipendé avec que d'être vu!

Rien ne doit filtrer de la réalité ukrainienne et des responsabilités occidentales...Et pourtant "ça " filtre!

Regardez, partagez, c'est édifiant!

Publié dans Ukraine

Commenter cet article